Gambie : Yahya Jammeh perd sa femme et autres biens, après sa défaite à la présidentielle…

Après avoir perdu le pouvoir et s’être exilé, Yaya Jammeh serait en train de perdre aussi ses biens et ses proches.

Zeinab Suma, que l’on appelait aussi « pilleuse d’or », « la diablesse » ou encore « la hustler » (la trompeuse), aurait officiellement demandé le divorce de son mari Yahya Jammeh, l’ex président gambien. Alors, celle-ci sera bientôt son ex femme.
Certaines sources nous révèlent qu’elle a pris la décision de quitter Yahya Jammeh après sa défaite aux élections présidentielles gambiennes du 2 décembre 2016 et son exil forcé en Guinée équatoriale. Quoi qu’on dise c’est maintenant officiel.
Autres pertes de l’ex-président de la Gambie à part sa femme est que la justice du pays traque ses biens qui, selon elle, sont mal acquis. Elle a donc ordonné la saisie des biens de la famille Jammeh. On note 86 comptes bancaires et 131 autres biens immobiliers et entreprises saisis.

Par ailleurs, les parents et ex-collaborateurs de Jahya Jammeh sont aussi dans le viseur de la justice gambienne.
De quoi est accusé l’ex-président de la Gambie ?
«  Il est soupçonné d’avoir détourné plus de 50 millions de dollars avant son départ en exil », avait annoncé le ministre de la Justice.

Moussa Kaboré
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

L’ONU et le monde célèbrent Nelson Mandela « défenseur mondial de la dignité et de l’égalité »

Nelson Mandela était un « extraordinaire défenseur mondial de la dignité et de l’égalité » a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres dans son message marquant la Journée internationale qui (...)

Centrafrique : vers l’insertion des groupes armés dans les corps paramilitaires

L’insertion des éléments de groupes armés dans les corps paramilitaires de la République centrafricaine (RCA) est une réponse à la pacification et la sécurisation de la RCA, et un modèle original de (...)

Burundi : trois écolières écrouées pour avoir gribouillé la photo du président

Au Burundi, on ne blague pas avec la photo ou l’image du président. Trois écolières de la province de Kirundi, dans le nord-est du Burundi ont été arrêtées la semaine dernière pour des gribouillages sur (...)

Cameroun : l’opposition annule des manifestations prévues samedi

Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), parti de l’opposant Maurice Kamto arrêté lundi, a décidé d’annuler des manifestations prévues samedi dans plusieurs villes du pays pour réclamer sa (...)

Commentez