Turquie : Ankara vient en aide à 35 blessés somaliens après l’attentat de Mogadiscio

La Turquie a envoyé le lundi 16 octobre par avion militaire, 35 blessés somaliens sur son sol afin de les soigner. L’attentat le plus violent jamais perpétré ce samedi avait en effet fait 276 morts et plus de 300 blessés selon le bilan provisoire. C’est à l’aéroport d’Ankara que des ambulances attendaient les blessés.

La Turquie entretient en effet une coopération avec la Somalie dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Aussi, la Turquie investi énormément en Somalie en termes de dons et d’investissements. Un centre d’entraînement militaire inauguré en septembre en Somalie, le plus grand du pays tente de soutenir l’armée somalienne dans la lutte contre les djihadistes shebab, principaux suspects de l’attaque du samedi.

Même si le groupe djihadiste n’a jusque-là pas revendiqué l’attaque, force est de reconnaître que ces derniers sont ceux qui détiennent le record en termes d’attentats perpétrés dans le pays.

Le choc est encore à un très haut niveau après l’attaque suicide. Les services de santé sont à pied d’œuvre pour soulager les blessés.

Honoré Yoda
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Vie de couple : Les 3 secrets d’un mariage heureux, 50 ans de bonheur, et ce n’est pas fini !

Est-ce qu’on peut vraiment rester un couple heureux pendant 50 ans ? Est-ce réellement possible dans un monde où les voitures, les iPads et les téléphones sont réactualisés tous les ans, dans un monde (...)

OPINION : Manque de Professionnalisme ou Une Haine Avérée Contre Le P-DG de KANIS ?

En parcourant les différents journaux d’investigation ces derniers temps, je me rends vraiment compte qu’en dehors de quelques uns, nous n’avons plus des journalistes d’investigation digne de ce nom (...)

L’ONU lève les sanctions contre l’Erythrée

Le Conseil de sécurité de l’ONU a levé mercredi les sanctions contre l’Erythrée après un accord de paix historique avec l’Ethiopie et un réchauffement de ses relations avec Djibouti, qui laissent augurer (...)

Yémen : Mattis appelle à des négociations de paix d’ici 30 jours

Le secrétaire américain à la Défense appelle les belligérants au Yémen à cesser les hostilités et à ouvrir des négociations d’ici trente jours. James Mattis a rencontré plusieurs dirigeants arabes le (...)

Commentez