France : Procès de Teodorin Obiang, qui encourt 10 ans de prison et une amende d’environ 50 millions d’euros

Ce vendredi 27 octobre 2017 en France, Teodorin Obiang, vice-président de la Guinée équatoriale et fils du président Teodoro Obiang Nguema doit comparaître devant la justice pour une affaire de « biens mal acquis ». Ancien ministre de l’Agriculture et des forêts, Teodorin Obiang est accusé d’avoir frauduleusement acquis un important patrimoine en France. Il risque 10 ans de prison et une amande faramineuse d’environ 50 millions d’euros. Il est le premier dignitaire à être jugé dans le cadre des procédures de «  biens mal acquis » lancées en France depuis 2010.

Du 19 juin au 6 juillet derniers, un procès auquel le fils du président équato guinéen ne s’était pas présenté l’accusait de pour blanchiment d’abus de biens sociaux, de détournement de fonds publics, d’abus de confiance et de corruption.

Le parquet national financier avait requis vendredi 3 années d’emprisonnement et une amende de 30 millions d’euros et la confiscation de l’ensemble des biens saisis pendant l’enquête, dont un immeuble de l’avenue Foch situé dans un quartier très chic de Paris, dont la valeur avoisine 107 millions d’euros.

Des associations avaient en effet posé plainte contre Teodorin Obiang pour possession d’un « patrimoine considérable ». Sherpa et Transparency International indiquait que l’homme âgé de 48 ans possédait des « objets d’art, des voitures de luxe et de sport, et ce somptueux hôtel particulier de l’avenue Foch : 101 pièces, hammam et discothèque, marbre et robinets recouverts d’or… », choses que les juges avaient estimé n’avoir été financées par ses seuls revenus officiels mais qu’elles étaient issues « des détournements de fonds publics  » et de corruption.

La décision de la 32ème chambre du tribunal correctionnel de Paris est attendue vers 10H00. La défense de Teodorin Obiang avait dénoncé au dernier jour d’audience une «  ingérence dans les affaires d’un Etat souverain  ».

Nous attendons la décision de justice pour voir ce qu’il en sera de l’aboutissement de cette affaire.

Honoré Yoda
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

« Contrôle spécial ramadan » : Des cas de pratiques illicites de prix et saisi des produits périmés

Dans le cadre de la lutte contre la vie chère, et pour une maitrise des prix des produits de grande consommation en ce mois de ramadan, le ministère en charge du commerce à travers la Direction (...)

Kongoussi : NordGold inaugure sa 3e unité de production d’or

L’entreprise NordGold a inauguré ce jeudi, sa 3e usine qui devrait permettre à l’Etat burkinabè d’engranger 64 milliards de FCFA en dix ans et de créer 350 emplois directs. Le ministre de (...)

Economie : Selon la Banque mondiale, les restrictions bancaires limitent la croissance dans les pays en développement

Il y a un an, la Banque mondiale indiquait dans un rapport consacré aux perspectives d’investissement dans les pays en développement, que l’absence de financements à long terme, constituait un (...)

La Russie a annulé 20 milliards $ de dettes de pays africains, déclare Vladimir Poutine

Le Président Vladimir Poutine a annoncé que la Russie avait effacé une partie de la dette de certains pays « les plus pauvres » d’Afrique. C’était au sortir d’une rencontre avec son homologué guinéen, la (...)

Commentez