France : Le Burkina Faso à la 39ème session générale de l’UNESCO

Le Professeur Alkassoum Maïga, Ministre burkinabé de l’Enseignement supérieur a été à la 39ème session de la conférence générale de l’UNESCO avec une forte délégation conduite par l’ambassadeur Alain Francis Gustave Ilboudo. Forte de 195 Etats membres, la Conférence générale de l’UNESCO a débuté le 30 octobre à Paris. Le 1er novembre, la délégation burkinabè a été reçue par la directrice générale sortante de l’Institution, Irina Bokova.

Irina Bokova s’est dite très satisfaite des relations d’amitié et de travail qu’elle a eu avec le Burkina Faso. Le bilan des actions communes de l’UNESCO et du Burkina Faso en faveur des populations ont été jugées positives.

Durant 8 ans sous 2 mandats consécutifs, Irina Bokova a travaillé de façon étroite avec les autorités burkinabé au profit de l’éducation, de la culture et du développement durable. Le ministre n’a pas manqué de traduire sa gratitude à l’UNESCO et de saluer l’inscription du complexe W-Arly-Pendjari au réseau mondial des réserves de biosphère par l’Institution.

La remplaçante d’Irina Bokova est la française Audrey Azoulay. Elle entrera en fonction le 15 novembre prochain et continuera d’accompagner le Burkina Faso dans son plan stratégique de développement PNDES malgré le contexte sécuritaire actuel, « phénomène mondial qui n’épargne aucune nation et qui est aux antipodes du développement durable et des valeurs humanistes défendues par l’UNESCO », comme l’a souligné le ministre burkinabè.

Honoré Yoda
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

« Contrôle spécial ramadan » : Des cas de pratiques illicites de prix et saisi des produits périmés

Dans le cadre de la lutte contre la vie chère, et pour une maitrise des prix des produits de grande consommation en ce mois de ramadan, le ministère en charge du commerce à travers la Direction (...)

Kongoussi : NordGold inaugure sa 3e unité de production d’or

L’entreprise NordGold a inauguré ce jeudi, sa 3e usine qui devrait permettre à l’Etat burkinabè d’engranger 64 milliards de FCFA en dix ans et de créer 350 emplois directs. Le ministre de (...)

Sixième conférence annuelle de la DGI : Les grandes conclusions

Ouverte le 20 décembre 2017 à Ouagadougou, la sixième conférence annuelle de la Direction Générale des Impôts à clos ses portes ce vendredi 22 décembre. Tenue sous le thème « la lutte contre la fraude (...)

Sixième conférence annuelle de la DGI : Tolérance zéro pour la fraude fiscale au Burkina Faso

Dans sa quête permanente de l’excellence, la Direction Générale des Impôts (DGI) du Burkina tient annuellement des cadres de concertation sur les défis qui se présentent à elle. Ces rencontres annuelles (...)

Commentez