Togo : Le gouvernement veut instaurer le dialogue avec l’opposition

Ce lundi 06 novembre 2017, le gouvernement togolais a indiqué que « toutes les dispositions nécessaires  » seront prises afin d’instaurer le dialogue avec l’opposition. Le pouvoir du président Faure Gnassingbé est en proie à plus de 2 mois de manifestations par l’opposition qui demande son départ.

Un communiqué en date du lundi a été lu par le ministre de l’Industrie et du Tourisme Yaovi Attigbe Ihou. Ce communiqué diffusé par les chaînes de télé indique que le gouvernement togolais prenait « les dispositions nécessaires pour l’ouverture, à Lomé, d’un dialogue avec l’ensemble de la classe politique togolaise  ». Il appelle ainsi la population et les partis politiques à la retenue pour la sauvegarde de la paix, de la cohésion sociale et l’intérêt général de la nation.

Le gouvernement togolais espère que « tout ceci conduira les partis politiques concernés à agir avec la plus grande retenue et responsabilité et à œuvrer pour l’intérêt national par la sauvegarde de la paix et de la cohésion nationale », après une vague de manifestations qui ont fait déjà au moins 16 personnes tuées et plus de 200 blessés.

L’opposition quant à elle, malgré les interdictions du gouvernement, continue d’organiser des marches pour protester contre le pouvoir en place et demande la limitation du nombre de mandats présidentiels à 2. Elle estime par ailleurs que Faure Gnassingbé, qui a hérité du pouvoir de son père, démissionne. Cela fait en effet un demi-siècle que le pouvoir est aux mains de la famille Gnassingbé.

Honoré Yoda
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo fait son mea culpa

Chers Concitoyens et Chers Amis, Le 8 Juin 2015, en pleine préparation de la campagne pour l’élection du Président du Faso à laquelle j’étais candidat, j’accordais un entretien téléphonique au journal (...)

Présidentielle iranienne 2017 : Hassan Rohani réélu dès le premier tour pour 4 ans

Le président sortant de la République islamique d’Iran, Hassan Rohani gagne les élections au premier tour en obtenant la majorité avec 57 % des suffrages. Il faut dire qu’il a largement été réélu (...)

SUD-SOUDAN : Pas d’accord de paix entre Salva Kiir et Riek Machar

Le gouvernement et l’opposition au Soudan du Sud, ne sont pas parvenus à un accord ce vendredi 22 juin 2018. Ce nouvel échec des négociations Brouille de nouveau les perspectives de paix dans ce pays (...)

Soudan du Sud : Rencontre Kiir- Machar mercredi à Addis Abeba

Le président sud-soudanais Salva Kiir et le chef rebelle Riek Machar doivent se rencontrer le mercredi 20 juin 2018 à Addis Abeba. Ce tête à tête sera une première depuis deux ans selon le ministère (...)

Commentez