Football : Le Maroc cloue la Côte d’Ivoire 2-0 et assure sa participation au Mondial 2018

Tout est bien qui finit bien pour le Maroc qui prend son billet pour la Russie 2018 en s’imposant 2-0 face à la Côte d’Ivoire.

Les joueurs marocains n’ont rien lâché depuis le début de cette compétition jusqu’à leur qualification. Face à la Côte d’Ivoire, le Maroc a tout donné pour les qualifications au Mondial 2018 et parvint à battre les éléphants 2-0.

20 ans après, le Maroc se donne une nouvelle chance de participer à nouveau au Mondial.

Le Maroc prend le dessus avec un jeu très impressionnant face à la Côte d’Ivoire, ce qui lui permet de renouer avec le Mondial.

Tout le rêve Ivoirien s’est brisé.

Les récentes prestations de la Côte d’Ivoire n’étaient pas convaincantes comme attestent les résultats (1-2 à domicile face au Gabon, 0-0 au Mali puis 2-0 face au Maroc).

Qualification nette du Maroc.

Souleymane Ouédraogo
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Football : Cristiano Ronaldo est le "Best Player 2017"

Un moment rempli de joie et de suspense pour la désignation du meilleur joueur 2017. Ils étaient nombreux les prétendants au titre de ’The Best’ 2017. Mais comme nous le savons tous, un seul devra le (...)

CAN 2017 - Le Ghana et le Cameroun s’affrontent pour une place en finale 19H GMT

Formation africaine la plus régulière ces dernières années, le Ghana espère se défaire du Cameroun pour retrouver la finale de la compétition. Pour s’offrir une chance de vaincre la malédiction d’un (...)

CHAN 2018 : Le Cameroun s’incline devant le Congo

Le Congo a gagné son premier match du CHAN 2018 ce mardi 16 janvier face au Cameroun, à l’issue de la première journée de la phase de poules du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) qui se déroule (...)

CHAN-2018 : l’assistance vidéo à l’arbitrage fait son entrée en Afrique

L’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) fait son entrée en Afrique pour la cinquième édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN-2018), une compétition réservée aux joueurs africains évoluant sur le (...)

Commentez