Burkina Faso : L’agresseur de l’artiste Adja Divine écope de 3 ans de prison ferme

Le verdict est enfin tombé. Ilboudo Jean-Baptiste alias Naba a été condamné à 3 ans de prison ferme pour avoir agressé l’artiste Adja Divine.

Accusée d’avoir volé un enfant, Adja Divine avait été battue et exhibée devant une foule de personnes déterminée à se faire justice soi-même. Mais grâce à la police et aux sapeurs-pompiers qui avaient intervenu à temps, elle parvient à garder la vie sauve de justesse.

Après étude de cas, la justice a maintenu Ilboudo Jean-Baptiste, connu sous le surnom de Naba, pour outrage public à la pudeur et pour coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail.

Le parquet a donc délibéré et donné son verdict final. Ilboudo Jean-Baptiste alias Naba, prend 3 ans de prison ferme suite à tout ce qui précède.

Souleymane Ouédraogo
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Burkina Faso : le conseil municipal de l’arrondissement 10 de Ouagadougou met en place une stratégie de mobilisation citoyenne

Le conseil municipal de l’arrondissement 10 était face à la presse ce mardi 18 septembre 2018. L’objectif de cette rencontre est de porter à la connaissance du public, le projet de mobilisation de (...)

Allemagne : Tous les ressortissants algériens vivant illégalement en Allemagne seront accueillis chez eux

L’Algérie accueillera tous ses ressortissants en situation irrégulière en Allemagne. Le message a été donné par le Premier ministre Ahmed Ouyahia, à l’occasion d’une visite officielle de la chancelière (...)

Burkina Faso : visite de la délégation gouvernementale à l’archevêché

Une délégation du gouvernement conduite par Le premier ministre Paul Kaba Thieba a rendu visite ce vendredi 14 septembre 2018 au cardinale Philippe Ouédraogo à Ouagadougou. Cette visite a pour but (...)

Reflet 7 : L’hebdomadaire récapitulatif de l’actualité

Chers lecteurs de Refletafrique.net, c’est encore un réel plaisir pour la Rédaction de vous retrouver en ce début de semaine. Pour une belle entame avec l’actualité, nous vous proposons de faire un (...)

Commentez