Liban : L’Union Européenne demande qu’il n’y ait « aucune interférence extérieure » après la démission du premier ministre

La Haute représentante de l’Union Européenne Federica Mogherini a affirmé que son Institution demande qu’il n’y ait « aucune interférence extérieure » au Liban après la démission de son Premier ministre Saad Hariri.

Federica Mogherini juge en effet qu’il est « essentiel d’éviter d’importer des conflits régionaux » dans ce pays.

Annonçant qu’elle recevra ce mardi matin à Bruxelles le ministre libanais des Affaires étrangères, Gebran Bassil, elle insiste en indiquant ceci : « Nous ne voulons d’aucune interférence extérieure au Liban ».

Nous jugeons qu’il est essentiel d’éviter d’importer au Liban des conflits régionaux, des dynamiques régionales, des tensions régionales qui doivent rester en dehors du pays », a-t-elle martelé.

Honoré Yoda
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Mali : Ibrahim Boubacar Keïta officiellement réélu président de la République

Le président malien sortant Ibrahim Boubacar Keïta a été officiellement déclaré vainqueur de l‘élection présidentielle et entamera son deuxième mandat de cinq ans le 4 septembre, a annoncé lundi la cour (...)

Présidentielle Malgache : Le président annonce sa candidature pour un second mandat

Le président malgache Hery Rajaonarimampianina a annoncé ce vendredi 17 juillet 2018, qu’il allait briguer un deuxième mandat lors de la présidentielle prévue pour le 7 novembre et le 19 décembre en (...)

Au sommet des BRICS, le président chinois met en garde Washington

« L’unilatéralisme et le protectionnisme progressent et portent un coup sévère au multilatéralisme et au commerce multilatéral », a déclaré le président chinois Xi Jinping, au sommet des BRICS, à (...)

Affaire Benalla : Emmanuel Macron déclare être le seul responsable.

Alors qu’il ne s’est toujours pas exprimé publiquement depuis le début de l’affaire Benalla, Emmanuel Macron a pris la parole ce mardi 24 juillet 2018 devant des élus de la majorité LREM-MoDem et (...)

Commentez