Liban : L’Union Européenne demande qu’il n’y ait « aucune interférence extérieure » après la démission du premier ministre

La Haute représentante de l’Union Européenne Federica Mogherini a affirmé que son Institution demande qu’il n’y ait « aucune interférence extérieure » au Liban après la démission de son Premier ministre Saad Hariri.

Federica Mogherini juge en effet qu’il est « essentiel d’éviter d’importer des conflits régionaux » dans ce pays.

Annonçant qu’elle recevra ce mardi matin à Bruxelles le ministre libanais des Affaires étrangères, Gebran Bassil, elle insiste en indiquant ceci : « Nous ne voulons d’aucune interférence extérieure au Liban ».

Nous jugeons qu’il est essentiel d’éviter d’importer au Liban des conflits régionaux, des dynamiques régionales, des tensions régionales qui doivent rester en dehors du pays », a-t-elle martelé.

Honoré Yoda
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo fait son mea culpa

Chers Concitoyens et Chers Amis, Le 8 Juin 2015, en pleine préparation de la campagne pour l’élection du Président du Faso à laquelle j’étais candidat, j’accordais un entretien téléphonique au journal (...)

Présidentielle iranienne 2017 : Hassan Rohani réélu dès le premier tour pour 4 ans

Le président sortant de la République islamique d’Iran, Hassan Rohani gagne les élections au premier tour en obtenant la majorité avec 57 % des suffrages. Il faut dire qu’il a largement été réélu (...)

Russie : Vladimir Poutine a qualifié « ...

Russie : Vladimir Poutine a qualifié « d’agression et d’offensive » la nouvelle stratégie sécuritaire des Etats-Unis Aujourd’hui 22 décembre 2017, le président russe Vladimir Poutine a vivement dénoncé (...)

Etats-Unis : La « reforme fiscale » de Trump enfin adoptée

Aujourd’hui 20 décembre 2017, la campagne de Donald Trump sur la réforme fiscale a été définitivement adoptée après un vote au Congrès par les Sénats. Ce texte vise à réduire massivement les impôts en (...)

Commentez