Zimbabwe : Le « crocodile » Emmerson Mnangagwa est-il le nouvel homme fort après avoir réussi à « chasser » Robert Mugabe et son épouse du parti au pouvoir ?

L’éviction intervenue le 6 novembre dernier du vice-président Emmerson Mnangagwa, opposé à la première dame Grace Mugabe dans la course à la succession du Président Robert Mugabé, semble avoir déclenché l’effet inverse. Robert Mugabe et son épouse ont été « exclus » du parti au pouvoir.

Revenu il y a à peine 72 heures sur le sol zimbabwéen, le « crocodile » - puisque c’est ainsi qu’on l’appelle – a réussi non seulement à faire partir Grace Mugabe mais aussi le président du parti Zanu-PF au pouvoir. Ce dimanche 19 novembre, Emmerson Mnangagwa le «  crocodile  » a été nommé président par intérim de la Zanu-PF.

Mieux, le plus vieux président en exercice dans le monde aurait enfin accepté de démissionner après 37 ans de pouvoir sans partage. Les évènements qui ont succédé au limogeage du vice-président ont ainsi sonné le glas du départ du président, vieux de 93 ans. Robert Mugabe «  a accepté de démissionner  », révèlent des sources sous le couvert de l’anonymat. Il quitterait aussi bien le parti au pouvoir, la Zanu-PF ainsi que le pouvoir.

En rappel, l’armée a été mise à contribution dans cette nouvelle donne après avoir intervenu comme elle avait prévenu à cause de « purges » au sein du parti au pouvoir qu’elle dénonçait. La capitale zimbabwéenne Harare est par la suite sous le contrôle de l’armée et le président Robert Mugabe retenu dans sa résidence. Dans cette même période, le « crocodile » a signé son retour.

Tout porte donc à croire que le « crocodile », alors vice-président est le nouvel homme fort du Zimbabwe.

Honoré Yoda
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Fin de la conférence libyenne de Palerme sur une note incertaine.

La conférence sur la Libye qui s’est tenue à Palerme, en Sicile, s’est clôturée ce mardi 13 novembre 2018 sur une note incertaine. Si pour la première fois depuis cinq mois, le Premier ministre libyen (...)

Candidature unique de l’opposition en RDC : Tshisekedi et Kamerhe reculent sous la pression de leur base

L’unité n’a même pas tenu 24 heures : deux poids lourds de l’opposition congolaise ont annoncé dès lundi qu’ils se retiraient de l’accord qu’ils avaient signé la veille pour désigner un candidat unique de (...)

Élections à Madagascar : l’ancien président Rajoelina reste en tête (officiel)

Quatre jours après l’élection présidentielle à Madagascar, l’ancien président de la Transition, Andry Rajoelina reste en tête devant son rival, Marc Ravalomanana, selon les résultats encore partiels (...)

RDC : Martin Fayulu désigné candidat unique de l’opposition à la présidentielle

Martin Fayulu a été désigné candidat unique de l’opposition pour les élections du 23 décembre en République démocratique du Congo. C’est le choix des sept principaux chefs de file de l’opposition à l’issue (...)

Commentez