Zimbabwe : Le « crocodile » Emmerson Mnangagwa est-il le nouvel homme fort après avoir réussi à « chasser » Robert Mugabe et son épouse du parti au pouvoir ?

L’éviction intervenue le 6 novembre dernier du vice-président Emmerson Mnangagwa, opposé à la première dame Grace Mugabe dans la course à la succession du Président Robert Mugabé, semble avoir déclenché l’effet inverse. Robert Mugabe et son épouse ont été « exclus » du parti au pouvoir.

Revenu il y a à peine 72 heures sur le sol zimbabwéen, le « crocodile » - puisque c’est ainsi qu’on l’appelle – a réussi non seulement à faire partir Grace Mugabe mais aussi le président du parti Zanu-PF au pouvoir. Ce dimanche 19 novembre, Emmerson Mnangagwa le «  crocodile  » a été nommé président par intérim de la Zanu-PF.

Mieux, le plus vieux président en exercice dans le monde aurait enfin accepté de démissionner après 37 ans de pouvoir sans partage. Les évènements qui ont succédé au limogeage du vice-président ont ainsi sonné le glas du départ du président, vieux de 93 ans. Robert Mugabe «  a accepté de démissionner  », révèlent des sources sous le couvert de l’anonymat. Il quitterait aussi bien le parti au pouvoir, la Zanu-PF ainsi que le pouvoir.

En rappel, l’armée a été mise à contribution dans cette nouvelle donne après avoir intervenu comme elle avait prévenu à cause de « purges » au sein du parti au pouvoir qu’elle dénonçait. La capitale zimbabwéenne Harare est par la suite sous le contrôle de l’armée et le président Robert Mugabe retenu dans sa résidence. Dans cette même période, le « crocodile » a signé son retour.

Tout porte donc à croire que le « crocodile », alors vice-président est le nouvel homme fort du Zimbabwe.

Honoré Yoda
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo fait son mea culpa

Chers Concitoyens et Chers Amis, Le 8 Juin 2015, en pleine préparation de la campagne pour l’élection du Président du Faso à laquelle j’étais candidat, j’accordais un entretien téléphonique au journal (...)

Présidentielle iranienne 2017 : Hassan Rohani réélu dès le premier tour pour 4 ans

Le président sortant de la République islamique d’Iran, Hassan Rohani gagne les élections au premier tour en obtenant la majorité avec 57 % des suffrages. Il faut dire qu’il a largement été réélu (...)

Burundi : Le oui en passe de l’emporter au référendum constitutionnel

Les premiers résultats partielles publiés hier vendredi, révèle une large victoire du oui au référendum constitutionnel de jeudi. La victoire du oui pourrait permettre au président Pierre Nkurunziza (...)

Guinée : l’opposition suspend ses manifestations après une offre de médiation internationale

L’opposition guinéenne a annoncé mercredi la suspension de ses manifestations de protestation contre les résultats des élections locales de février, après avoir, selon elle, reçu une offre de médiation (...)

Commentez