Qui est George Weah, le président du Libéria ?

George Weah est né le 1er octobre 1966 à Monrovia, capitale du Liberia, petit pays africain à plus de 3 millions d’habitants. Footballeur international, Weah fut élevé par sa grand-mère au milieu de ses treize frères et sœurs et passa sa vie dans les rues de Monrovia. Il est père de quatre enfants, dont une fille et trois garçons.

Passionné de football, George Weah commence sa carrière de footballeur dans son pays natal. Formé au Young Survivors, puis à Bongrange Company. Il joue par la suite à Mighty Barolle et Invincible Eleven les deux grands clubs libériens, avant de rejoindre le camerounais du Tonnere Yaoundé.Après, une saison, alors qu’il a 21ans, il est repéré par Claude le Roy, entraîneur de l’équipe nationale du Cameroun, qui le met en contact avec l’AS Monaco.
Le 21 septembre 1988 face à Strasbourg, Mister Georges inscrit ses deux premiers buts dans la compétition. L’attaquant inscrit 16 buts en 28 rencontres. En1992, Weah et ses coéquipiers atteignent la finale de la coupe des coupes mais, échouent face aux allemands du Werder Brême. Il s’impose comme un buteur hors pair alliant vitesse, puissance et efficacité.

En 1992, Weah décide de rejoindre le PSG. Il signa au Milan AC en 1995 et devint le premier joueur africain à remporter le Ballon D’OR. Outre cette récompense, Weah décrocha dans la même année le titre de « meilleur joueur du monde » attribué par la FIFA et celui de « ONZE d’OR » par le magazine Onze Mondial.
Outre l’année 1995, ilreçut aussi les titres de meilleur joueur africain de l’année 1989 et 1994, celui de meilleur joueur africain du siècle et le prix du Fair Play Fifa en 1996.

Il rejoint Chelsea en Angleterre et n’arrive pas à s’imposer dans sa nouvelle équipe malgré une victoire en coupe 2000.Weah décide de se consacrer à son équipe nationale. Après une demi-année à Manchester City, il revient en France à l’Olympique de Marseille. Il quitta le championnat français après quelques temps pour les Emirats arabes unis. Il joue quelques matchs pour Al Jazira jusqu’en 2003 et arrête définitivement sa carrière en 2007.
En 2005, après plusieurs années de guerre civile, sous le régime du président Charles Taylor, il se présente à l’élection présidentielle libérienne sous les couleurs du Congrès pour le Changement Démocratique(CDC). Mais, il perd les élections avec 40 ,4% de voix.

En 2011,Il se présente aux côtés de Winston Tubman au poste de vice-président mais, c’est Ellen Johnson Sirleaf qui est réélu. Il est élu alors sénateur de Monrovia avec 78% de voix le 28 décembre 2014.
Le 10 octobre 2017, il est de nouveau candidat à l’élection présidentielle. Une élection qui conduit son adversaire Joseph Boakai et lui au second tour du 26 décembre 2017, où il est qualifié à la présidentielle avec 40% de voix de 11 provinces su 15. Il est alors soutenu par les candidats éliminés au premier tour. Ces soutiens lui permettent d’avoir 61,5% de voix contre 38,5% pour Joseph Boakai.

Alice Suglimanie THIOMBIANO
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Portrait : Cyril Ramaphosa, la récompense enfin !

Pendant longtemps, Cyril Ramaphosa a gravité autour du trône sud-africain. Depuis le 14 février, et suite à la démission forcée de l’ombrageux Jacob Zuma, il est désormais au perchoir. Chronique d’un (...)

Qui est Saran Sérémé, le nouveau Médiateur du Faso ?

Le compte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 27 septembre paru sur notre jounal ce jeudi 28 septembre a suscité l’attention particulière de plus d’un sur la nomination d’un nouveau Médiateur (...)

Commentez