Gabon : Interdiction de l’opposant Jean Ping de quitter le pays

Interdit de quitter son pays pour des besoins d’enquête judiciaire, le principal opposant du pouvoir gabonais Jean Ping compte se défendre. Il a déposé une requête devant la Cour d’appel de Libreville, car il juge illégal cette interdiction.

Le samedi 13 janvier 2018, Jean Ping a été empêché par les forces de sécurité gabonaises d’entrer dans l’aéroport, alors qu’il devait s’envoler vers la France. Cela fait suite à une interdiction de sortie du territoire demandée par le juge d’instruction pour des besoins d’enquête.

A la suite de cette interdiction, Jean Ping a envoyé une requête mercredi à la Cour d’appel de Libreville,dans laquelle sa défense demande le dessaisissement du juge en question.Dans cette requête qui est parvenue à certains médias, on pouvait lire que : « le Premier juge d’instruction a pris une mesure d’interdiction de sortie du territoire national manifestement illégale dans la mesure où il sait qu’une telle prérogative ne relève pas de sa compétence ».

En rappel, Jean Ping a été convoqué mercredi dernier par le juge d’instruction comme témoin dans une enquête sur un opposant arrêté et inculpé en septembre pour « complot contre l’autorité de l’Etat ». Il ne s’était pas rendu devant le juge pour répondre à cette convocation.

Sur cette affaire, le procureur de la République gabonaise, Steeve Ndong Essame Ndong explique que Jean Ping ne pourra pas sortir du territoire et le juge d’instruction ne pourra poser aucun acte jusqu’à ce que la Cour d’appel statue sur les mérites de la requête.

Le Gabon, qui a adopté début janvier une nouvelle Constitution, se prépare à des élections législatives qui doivent se tenir avant fin avril, selon le gouvernement. Prévues initialement en décembre 2016, elles ont été reportées deux fois.

Valentin Youmanli MANO
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

France : les députés veulent plus de transparence dans l’aide au développement

En France, le budget de l’aide au développement doit sensiblement augmenter d’ici 2022. C’est la promesse faite l’an passé par le président Macron. Il avait notamment développé cette promesse, il y a (...)

G20 : Les dirigeants des pays les plus industrialisés en conclave en Argentine

Le sommet du G20, qui s’ouvre ce vendredi 30 novembre 2018 en présence d’un parterre de chefs d’Etat et de gouvernement dans la capitale argentine, s’annonce houleux. Le numéro un américain Donald (...)

Elections en RDC : Vital Kamerhe se désiste au profit de Félix Tshisekedi

En RDC, l’UDPS et l’UNC scellent une alliance pour la présidentielle. Leurs leaders Vital Kamerhe et Félix Tshisékédi ont signé un accord à Nairobi, au Kenya ce vendredi 23 novembre 2018. Principal point (...)

Au Zimbabwe, une baisse de 5 % des salaires du président et des ministres annoncée

Le Zimbabwe a annoncé jeudi une baisse de 5 % des salaires des hauts fonctionnaires, dont les ministres et le président, et l’inscription biométrique des membres de la fonction publique pour (...)

Commentez