Israël : Un ultimatum lancé aux migrants africains


Le gouvernement israélien a lancé ce dimanche 04 février 2018, un ultimatum aux migrants africains : dès mars, ils devraient avoir quitté le territoire sous son contrôle, sinon ils seront mis en prison.

Leurs manifestations n’y font rien, le gouvernement israélien maintient la pression sur les migrants africains.

La porte-parole de l’administration israélienne en charge de l’immigration Sabine Haddad, a indiqué à l’Agence France Presse que des lettres officielles ont commencé à être transmises aux migrants ce 4 février. Ces courriers laissent entendre qu’ils ont 60 jours pour quitter le territoire.

Pour l’instant, confie encore la même source, ces lettres n’ont été transmises qu’aux hommes sans famille.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé en début d’année, la mise en application d’un programme destiné à expulser quelques 38 000 migrants africains principalement originaires d‘Erythrée et du Soudan. C’est une décision d’autant plus controversée qu’elle n’offre pour alternative aux récalcitrants qu’un séjour derrière les barreaux.

Les médias locaux affirment que seules les personnes reconnues victimes de trafic humain ou d’esclavage et celles qui ont requis l’asile avant la fin de l’année dernière, devraient être dans un premier temps épargnées par le programme.

Alice Suglimanie THIOMBIANO
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Burkina : Les services de sécurité en alerte face à la constitution d’un nouveau « front » djihadiste dans l’Est

Repérés fin mars par une patrouille de l’armée burkinabè, des jihadistes présumés ont été chassés avant de pouvoir s’implanter dans une forêt de l’est du pays. Craignant la constitution d’un nouveau « (...)

Reflet 7 : L’hebdomadaire récapitulatif de l’actualité

La Rédaction de Refletafrique.net souhaite un bon début de semaine à tous ses lecteurs à travers l’hebdomadaire récapitulatif de l’actualité. Bonne lecture des titres et brefs résumés qui marquent (...)

Suède : Le prix Nobel de littérature 2018 reporté à cause d’un scandale sexuel

L’Académie Suédoise a annoncé ce vendredi à Stockholm qu’il n’y aura pas de prix Nobel de littérature cette année. Cette institution était fragilisée depuis plusieurs mois, suite à des révélations sur des (...)

Terrorisme : le circuit du financement de l’organisation Etat islamique décrypté

Ce jeudi 26 avril, c’est le deuxième et dernier jour de « No Money for Terror », « Pas d’argent pour le terrorisme », la Conférence internationale de lutte contre le financement de Daech et d’al-Qaïda. (...)

Commentez