Israël : Un ultimatum lancé aux migrants africains


Le gouvernement israélien a lancé ce dimanche 04 février 2018, un ultimatum aux migrants africains : dès mars, ils devraient avoir quitté le territoire sous son contrôle, sinon ils seront mis en prison.

Leurs manifestations n’y font rien, le gouvernement israélien maintient la pression sur les migrants africains.

La porte-parole de l’administration israélienne en charge de l’immigration Sabine Haddad, a indiqué à l’Agence France Presse que des lettres officielles ont commencé à être transmises aux migrants ce 4 février. Ces courriers laissent entendre qu’ils ont 60 jours pour quitter le territoire.

Pour l’instant, confie encore la même source, ces lettres n’ont été transmises qu’aux hommes sans famille.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé en début d’année, la mise en application d’un programme destiné à expulser quelques 38 000 migrants africains principalement originaires d‘Erythrée et du Soudan. C’est une décision d’autant plus controversée qu’elle n’offre pour alternative aux récalcitrants qu’un séjour derrière les barreaux.

Les médias locaux affirment que seules les personnes reconnues victimes de trafic humain ou d’esclavage et celles qui ont requis l’asile avant la fin de l’année dernière, devraient être dans un premier temps épargnées par le programme.

Alice Suglimanie THIOMBIANO
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Le Fonctionnaire burkinabé : Plus besoin de fond de teint pour les femmes de Karpala

Il est 7 heures du matin et le fonctionnaire Mme S. Estelle se rend à son lieu de service à moto. Elle est à environ 25 minutes de son lieu de travail, alors que la route de Karpala qu’elle (...)

Compte rendu du conseil des Ministres du jeudi 07 décembre 2017

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 07 décembre 2017, en séance ordinaire, de 10 H 00 mn à 15 H 00 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian (...)

Procès de Salah Abdeslam en Belgique : Un procès sous haute sécurité

Salah Abdeslam, seul survivant des commandos djihadistes qui ont perpétré l’attentat du 13 novembre 2015 à Paris, comparaît pour la première fois devant un tribunal belge. Ce procès qui s’ouvre ce (...)

Fusillade à Calais : Un Afghan activement recherché par la police française

Un Afghan de 37 ans suspecté d’être l’auteur des coups de feu qui ont grièvement blessé quatre jeunes Erythréens à Calais, est activement recherché par la police française. Les affrontements successifs (...)

Commentez