Burkina Faso : Abdoul Karim Sango, nouveau pilote du navire culturel


L’installation officielle du ministre de la culture, des arts et du tourisme a eu lieu ce lundi 05 février 2018 à Ouagadougou. Cette installation marque un nouveau départ pour ministère de la culture. Abdoul Karim SANGO remplace ainsile ministre Issoufou Sawadogo qui dirigé ledit ministère pendant 3 mois 1 jour.

Nommé pendant le remaniement du gouvernement Paul Kaba Thiéba III, pour prendre en charge le ministère de la culture, le nouveau ministre a été installé officiellement ce lundi. Abdoul Karim SANGO s’engage à défendre l’exception culturelle Africaine en particulier Burkinabè. Selon lui, «  la riche culture burkinabè doit rayonner partout en Afrique et ailleurs dans le monde. »

Il a donc exhorté les agents du ministère à avoir un sens élevé de l’intérêt général pour accomplir leur mission. « Nous devrons constituer une équipe où chacun à un rôle qu’il joue efficacement pour l’atteinte des objectifs du département. (…) Ce que j’exige d’un fonctionnaire à quelque poste où il est placé c’est un devoir deloyauté à la république en vue de la réussite du PNDS  », a-t-il ajouté.

Il trouve que cette nomination consiste à prendre le navire déjà en cours. Une chose qu’il juge exécutif, parce qu’il va porter modestement sa pierre à l’édifice du département.

Pour le ministre sortant Issoufou Sawadogo, il a bien accompli la mission qui lui a été confié. Il affirme ne pas être surpris de son départ,« car il y avait des malentendus entre Laurent et moi sur la façon de gérer le ministère ». Selon lui c’est ce qui explique son départ.

Le ministère de la culture, des arts et du tourisme a trois ministres depuis la mise en place du premier gouvernement de Roch. Il s’agit de Tahirou Barry, Issoufou Sawadogo et le ministre actuel installé ce lundi 05 février 2018.

Alice Suglimanie THIOMBIANO
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Union des parlementaires de l’Afrique : Alassane Bala Sakande aux commandes

Le président de l’assemblée nationale du Burkina, Alassane Bala Sakandé a été désigné par ses pairs le 10 Novembre dernier à Abuja, président de l’union des parlementaires de l’Afrique. Dans l’après-midi (...)

Gabon : Modification de la constitution pour résoudre l’absence du président

La Cour constitutionnelle du Gabon a modifié la Constitution pour pallier l’absence du président Ali Bongo Ondimba, hospitalisé depuis trois semaines à Ryad. Cette décision est jugée “inacceptable” ce (...)

Présidentielle 2020 : voici la stratégie de l’opposition

A la clôture du 2e congrès de l’Union pour le progrès et le changement UPC tenu le dimanche 22 juillet, Zéphirin Diabré s’est prononcé sur les critiques de son rapprochement avec l’ex-majorité le CDP et (...)

2e congrès ordinaire de l’UPC : Zeph reconduit à la tête de l’UPC

La cérémonie de clôture du 2e congrès de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) s’est déroulée hier dimanche dans l’après-midi au palais des sports de Ouaga 2000. Le docteur Zéphirin Diabré a été (...)

Commentez