Brexit : Londres accuse l’UE de « mauvaise foi »

Le ministre britannique du Brexit a dénoncé le jeudi 08 février 2018 avec virulence le document dévoilé par l’Union européenne. Ce document comporte un arsenal de sanctions éventuelles envers le Royaume-Uni.

Le ministre britannique chargé du Brexit, David Davis, a dénoncé dans une déclaration à la virulence inhabituelle quele projet de sanctions de l’UE pour encadrer la période de transition après le Brexit est «  peu judicieux » et de « mauvaise foi  ».

« Peu judicieux de publier ça ». «  Je ne pense pas que c’était faire montre de bonne foi que de publier ce document au langage franchement discourtois, impliquant qu’ils pourraient, dans les faits, arbitrairement mettre fin à la période de transition  », a déclaré le ministre aux médias. «  C’est de mauvaise foi et peu judicieux de publier ça  », a-t-il ajouté. Il commentait le document dévoilé mercredi par l’Union européenne, qui comporte un arsenal de sanctions pour «  éviter un jeu déloyal » de la part de Londres durant la période de transition après le divorce.

Le projet de texte fixant les règles imposées au Royaume-Uni pour la période de transition après sa sortie de l’UE le 29 mars 2019 prévoit la possibilité de sanctions. Ces sanctions sont notamment«  un mécanisme permettant à l’Union de suspendre certains bénéfices pour le Royaume-Uni découlant de sa participation au marché unique ». Cette clause incluse sous forme de notule dans le projet d’accord, a été ajoutée à l’occasion de la reprise des négociations mardi à Bruxelles.

Alice Suglimanie THIOMBIANO
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Mali : Ibrahim Boubacar Keïta officiellement réélu président de la République

Le président malien sortant Ibrahim Boubacar Keïta a été officiellement déclaré vainqueur de l‘élection présidentielle et entamera son deuxième mandat de cinq ans le 4 septembre, a annoncé lundi la cour (...)

Présidentielle Malgache : Le président annonce sa candidature pour un second mandat

Le président malgache Hery Rajaonarimampianina a annoncé ce vendredi 17 juillet 2018, qu’il allait briguer un deuxième mandat lors de la présidentielle prévue pour le 7 novembre et le 19 décembre en (...)

Au sommet des BRICS, le président chinois met en garde Washington

« L’unilatéralisme et le protectionnisme progressent et portent un coup sévère au multilatéralisme et au commerce multilatéral », a déclaré le président chinois Xi Jinping, au sommet des BRICS, à (...)

Affaire Benalla : Emmanuel Macron déclare être le seul responsable.

Alors qu’il ne s’est toujours pas exprimé publiquement depuis le début de l’affaire Benalla, Emmanuel Macron a pris la parole ce mardi 24 juillet 2018 devant des élus de la majorité LREM-MoDem et (...)

Commentez