Tanzanie : Le pays ne peut plus accueillir les réfugiés

La Tanzanie se retire du cadre d’action global pour les réfugiés. L’annonce a été faite hier vendredi par le président Tanzanien John Magufuli. Pour des raisons de sécurité et de manque de fonds, ce pays quitte l’organisation qui prévoit l’intégration des réfugiés au sein des communautés d’accueil.

Le président tanzanien John Magufuli a annoncé vendredi le retrait de son pays du “cadre d’action global pour les réfugiés’’. Cette annonce a été faite hier vendredi à l’occasion de la cérémonie des vœux aux chefs de missions diplomatiques en poste à Dar es Salaam.

Selon le chef de l’Etat Tanzanien, “son pays a décidé de se retirer pour des raisons de sécurité et de manque de fonds”.

Plutôt en janvier, la Tanzanie avait informé le Haut-Commissariat de l’ONU aux Réfugiés (HCR) qu’elle arrêtait d’octroyer la nationalité à certains réfugiés burundais et qu’elle allait décourager de nouvelles demandes d’asile.

A en croire le quotidien gouvernemental tanzanien, Daily News, M. Magufuli reproche à la communauté internationale de ne pas avoir débloqué les fonds promis pour aider la Tanzanie à assurer l’intégration des réfugiés.

En effet,selon le HCR l’approche du “cadre d’action global pour les réfugiés” repose sur l’idée que les réfugiés doivent être inclus d’entrée dans les communautés qui les accueillent.

« Lorsque les réfugiés ont accès à l‘éducation et ont le droit de travailler légalement, ils peuvent développer leurs compétences et être plus autonomes, contribuant ainsi à l‘économie locale » estime le Haut-Commissariat de l’ONU aux réfugiés.

En rappel, la Tanzanie a longtemps été considérée comme une terre d’asile pour les réfugiés en provenance notamment du Burundi et de la RDCongo.

Bénédicte ZONGO/SANKARA
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Pagne de 8 mars/Burkina : Les commerçantes déplorent l’augmentation du prix des balles de pagnes

Les pagnes de 8 mars ornent actuellement les étales des marchés et les abords de routes de Ouagadougou. De plusieurs couleurs, ces pagnes n’attendent que l’achat des commémoratrices de la journée de (...)

Burkina : Un plan d’urgence lancé pour sauver 1,2 millions de personnes affectées par les attaques armées

La situation sécuritaire dégradante depuis maintenant quelques années a engendré la mort de plus d’une centaine de personnes et de milliers de déplacés. Ces déplacés sont pour la plupart des femmes et (...)

Cameroun : l’opposition annule des manifestations prévues samedi

Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), parti de l’opposant Maurice Kamto arrêté lundi, a décidé d’annuler des manifestations prévues samedi dans plusieurs villes du pays pour réclamer sa (...)

Nigeria : la diaspora de Londres manifeste contre la suspension du président de la cour suprême

Des Nigérians résidant à Londres ont manifesté vendredi contre la suspension du magistrat Walter Onnoghen du poste de président de la cour suprême. Cause, refus de déclarer ses avoir Étudiants, hommes (...)

Commentez