Prix Mo Ibrahim : Ellen Johnson Sirleaf couronnée

Il en fallait un ou plutôt une ! Après plusieurs années passées à ne pas avoir trouvé de lauréat, le Prix Mo Ibrahim vient couronner l’ex-présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf.

Elle a été aux manettes du Libéria de 2006 à 2017 et vient de transmettre le pouvoir à son jeune successeur, l’ancien footballeur George Weah. En plus d’avoir fait l’événement pour être la première femme présidente sur le continent africain, Ellen Johnson Sirleaf vient de remporter une autre victoire prestigieuse. Il s’agit du prix Mo Ibrahim qui récompense le «  leadership africain  ». Ce Prix récompense les dirigeants qui, au cours de leur mandat, ont développé leur pays, renforcé la démocratie et les droits de l’homme dans l’intérêt commun de leur peuple et fait progresser le développement durable.

Des bases sur lesquelles s’appuyer
Dans sa citation, le Comité du Prix a loué le leadership exceptionnel et transformateur de l’ex-présidente face à des défis sans précédents et renouvelés, pour mener le redressement du Liberia après de nombreuses années de guerre civile dévastatrice. En annonçant cette décision, le Dr Salim Ahmed Salim, Président du Comité des prix, a déclaré qu’Ellen Johnson Sirleaf a dirigé un processus de réconciliation axé sur la construction d’une nation et de ses institutions démocratiques. Tout au long de ses deux mandats, elle a travaillé sans relâche au nom du peuple libérien. Même si le Liberia continue de faire face à de nombreux défis. Néanmoins, il a estimé qu’au cours de ses douze années de mandat, Ellen Johnson Sirleaf a instauré les bases sur lesquelles le Liberia peut désormais s’appuyer. Ellen Johnson Sirleaf rejoint le cercle fermé des récipiendaires Mo Ibrahim pour lequel l’avant dernier gagnant était l’ex-président namibien Hifikepunye Pohamba, en 2014. Depuis sa création, le Prix Mo Ibrahim n’a récompensé que cinq (05) présidents en fin d’exercice.

Loura Soumana
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Burkina : Les services de sécurité en alerte face à la constitution d’un nouveau « front » djihadiste dans l’Est

Repérés fin mars par une patrouille de l’armée burkinabè, des jihadistes présumés ont été chassés avant de pouvoir s’implanter dans une forêt de l’est du pays. Craignant la constitution d’un nouveau « (...)

Reflet 7 : L’hebdomadaire récapitulatif de l’actualité

La Rédaction de Refletafrique.net souhaite un bon début de semaine à tous ses lecteurs à travers l’hebdomadaire récapitulatif de l’actualité. Bonne lecture des titres et brefs résumés qui marquent (...)

Inquiétude en RDC : Ebola se propage en zone urbaine pour la première fois

Le virus Ebola qui sévit en République démocratique du Congo (RDC) a atteint pour la première fois une zone urbaine où un cas a été confirmé par les autorités et l’Organisation mondiale de la Santé (...)

Afrique du Sud : 254 ans de prison pour le violeur en série

Reconnu coupable de plusieurs cas de viols et de violences graves, un jeune Sud-Africain âgé de 26 ans a écopé de lourdes peines. Il s’agit de peines qui vont jusqu‘à deux siècles de réclusion. À (...)

Commentez