RDC : Un affrontement entre soldats congolais et rwandais fait six morts dans les rangs des congolais

Six soldats de la République démocratique du Congo ont été tués mercredi dans des combats pour repousser une incursion des soldats rwandais “sur le territoire congolais”. L’annonce a été faite ce vendredi par un responsable de l’armée congolaise, qui accuse les soldats rwandais d’être venus pour faire la guerre.

Lors d’une conférence de presse le général Bruno Mandevu, commandant de l’opération Sokola 2, chargée de la traque des rebelles hutu rwandais de Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR), a annoncé que l’armée congolaise a enregistré “au total six morts dans ses rangs et quatre blessés dont deux graves.

Alors que nous avions observé l’ordre de cesser le feu venu de Kinshasa, à la demande des autorités militaires de Kigali, les soldats rwandais ont continué de tirer, faisant des victimes” dans nos rangs, a-t-il expliqué.
Il ajoute que “des troupes rwandaises avaient occupé trois positions sur le territoire congolais et y ont creusé des trous de fusiliers, ce qui signifie qu’ils étaient venus pour faire la guerre”.

Mercredi, les Forces armées de RDC avaient fait état de violents combats près de la frontière avec le Rwanda. L’armée congolaise a accusé des troupes régulières rwandaises d’avoir occupé des positions “à l’intérieur des frontières congolaises”.
Créées en 2000, les FDLR sont des rebelles hutu rwandais opposés au régime de Paul Kagame au pouvoir à Kigali depuis la fin du génocide contre les tutsis de 1994, auquel ont participé les membres fondateurs hutus des FDLR.
L’Est congolais est déchiré par des conflits armés depuis plus de vingt ans. Des dizaines de groupes armés soutenus parfois par des pays voisins se battent pour le contrôle des zones riches en ressources naturelles.

Valentin Youmanli MANO
Refletafrique.net avec AFP

Dans la même rubrique

Ethiopie : Les populations ne veulent pas de l’accord de paix avec l’Érythrée

Les habitants de la ville frontalière de Badme, dans le Nord de l‘Éthiopie, ont manifesté le lundi 11 juin 2018 contre la décision du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed de la restituer à l’Érythrée. (...)

France : L’évacuation du plus gros campement de migrants a débuté à Paris

Ce mercredi matin marque le début par les forces de l’ordre françaises de l‘évacuation du plus gros campement de migrants à Paris, en France. Ce camp, situé dans le nord-est de la ville, abrite environ (...)

Côte d’Ivoire : 20 morts dans les inondations, le gouvernement annonce des casses

Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a écourté son séjour en France pour regagner rapidement la Côte d’Ivoire où les pluies torrentielles qui s’y sont précipitées ont déjà fait 20 morts. Des (...)

Crise anglophone au Cameroun : Yaoundé annonce un plan d’urgence

Le Premier ministre camerounais, Philémon Yunji Yang, a présenté à la presse le plan d’urgence de son gouvernement sous forme de document, à propos de la crise qui ébranle la zone anglophone de son (...)

Commentez