RDC : 33 morts dans des violences communautaires en Ituri

Dans la nuit du jeudi 01 mars au vendredi 02 mars 2018, 33 personnes ont été tuées dans des nouvelles violences communautaires en Ituri. Une localité située dans le nord-est de la République démocratique du Congo.

Le bilan des affrontements entre communautés Hema et Lendu, est de “33 personnes tuées”, a déclaré le ministre de l’Intérieur congolais Henri Mova, dans un message électronique.

Ces violences se sont déroulées à Maze, un village du territoire de Djugu, situé à environ 80 km au nord de Bunia, capitale de la province de l’Ituri. Le ministre de l’intérieur a précisé que « le gouverneur de province est en route pour atteindre le site des tueries en ce moment ».

Selon plusieurs témoignages recueillis par l’AFP, les assaillants, présentés comme appartenant à la communauté Lendu, se sont attaqués aux Hema.

Selon la société civile, le bilan risque d’être lourd. Le différend pour les terres entre éleveurs Hema et agriculteurs Lendu en Ituri est une des nombreuses sources de violences dans l’est troublé de la RDC.

Un des responsables de la société civile locale, Banza Charité, a déclaré que «  les assaillants ont investi le village et se sont livrés à un véritable carnage ».

Interrogé par l’AFP, le directeur de l’ONG Caritas Bunia, l’abbé Alfred Ndrabu Buju, a confirmé ces violences entre Hema et Lendu jeudi soir. Il a indiqué qu’«  un enfant victime de l’attaque a été reçu ce matin à l’hôpital général de Drodro avec une flèche dans la tête ».

En rappel, le regain de violences en Ituri remonte à mi-décembre et a déjà fait une centaine de morts. Ces violences concentrées autour de Djugu, au nord-est de Bunia, ont fait une centaine de morts. Elles ont aussi provoqué le déplacement d’environ 200.000 personnes depuis la mi-décembre.

Alice Suglimanie THIOMBIANO
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Ethiopie : Les populations ne veulent pas de l’accord de paix avec l’Érythrée

Les habitants de la ville frontalière de Badme, dans le Nord de l‘Éthiopie, ont manifesté le lundi 11 juin 2018 contre la décision du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed de la restituer à l’Érythrée. (...)

France : L’évacuation du plus gros campement de migrants a débuté à Paris

Ce mercredi matin marque le début par les forces de l’ordre françaises de l‘évacuation du plus gros campement de migrants à Paris, en France. Ce camp, situé dans le nord-est de la ville, abrite environ (...)

Côte d’Ivoire : 20 morts dans les inondations, le gouvernement annonce des casses

Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a écourté son séjour en France pour regagner rapidement la Côte d’Ivoire où les pluies torrentielles qui s’y sont précipitées ont déjà fait 20 morts. Des (...)

Crise anglophone au Cameroun : Yaoundé annonce un plan d’urgence

Le Premier ministre camerounais, Philémon Yunji Yang, a présenté à la presse le plan d’urgence de son gouvernement sous forme de document, à propos de la crise qui ébranle la zone anglophone de son (...)

Commentez