Armée américaine : Une prime de risque pour les soldats engagés en Afrique

Les soldats américains engagés dans certains pays en Afriques bénéficient désormais de primes de risques. Il s’agit notamment des troupes qui sont au Mali, au Niger et dans certaines régions du Cameroun.

Il y a neuf mois que le Commandement des Etats-Unis en Afrique a demandé le paiement de cette prime. Mais le temps de l‘évaluation de la pertinence et l‘évaluation des risques ont retardé sa mise en œuvre. En effet, c’est désormais chose faite car lundi passé, le mémo a été signé par Robert Wilkie, le sous-secrétaire à la Défense américaine. Il mentionne que la décision du Pentagone est rétroactive et tiendra compte des neuf derniers mois.

Le Mali, le Niger et le Cameroun viennent s’ajouter sur une liste longue de 30 pays à travers le monde dans lesquels les Etats-Unis comptent des troupes. Le paiement de cette prime équivaut à 225 dollars par mois ou 7,50 dollars par jour pour tout risque impliquant des dommages physiques ou un danger imminent en raison d’une « insurrection civile, guerre civile, terrorisme ou conditions de guerre ».

En octobre, quatre soldats américains avaient été tués dans une embuscade tendue par une centaine de djihadistes liés à l’Etat islamique à environ 200 kilomètres de Niamey, la capitale du Niger. Ce revers des troupes américaines avait révélé aux yeux du monde le niveau d’implication de l’armée américaine dans la région du Sahel.

Valentin Youmanli MANO
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Russie : nouvelle arrestation de l’opposant Alexeï Navalny à sa sortie de prison

L’opposant russe Alexeï Navalny a été de nouveau arrêté, lundi 24 septembre, dès sa sortie de prison où il venait de purger une peine de trente jours pour avoir organisé une manifestation non autorisée. (...)

Burkina : Paul Kaba Thieba surpris des discours de l’opposition sur l’état de la nation

Les militants du parti au pouvoir (Mouvement du peuple pour le progrès, MPP) se sont réunis ce samedi 22 septembre 2018 à la faveur de l’Assemblée générale de sa direction politique nationale. Cette (...)

Au sommet des BRICS, le président chinois met en garde Washington

« L’unilatéralisme et le protectionnisme progressent et portent un coup sévère au multilatéralisme et au commerce multilatéral », a déclaré le président chinois Xi Jinping, au sommet des BRICS, à (...)

Affaire Benalla : Emmanuel Macron déclare être le seul responsable.

Alors qu’il ne s’est toujours pas exprimé publiquement depuis le début de l’affaire Benalla, Emmanuel Macron a pris la parole ce mardi 24 juillet 2018 devant des élus de la majorité LREM-MoDem et (...)

Commentez