Diplomatie américaine : Le secrétaire d’Etat éjecté du système

Après des mois de rumeurs, c’est désormais officiel. Rex Tillerson, Secrétaire d’Etat des USA depuis janvier 2017, vient d’être éjecté du « navire Trump ». Ce changement à la tête de la diplomatie américaine a été annoncé par le président lui-même sur son réseau social favori. Sur tweeter, il a annoncé mardi le limogeage de Rex Tillerson, qui est immédiatement remplacé par l’actuel directeur de la CIA, Mike Pompeo.

« Mike Pompeo, le directeur de la CIA, deviendra notre nouveau secrétaire d’Etat. Il fera un travail fantastique ! Merci à Rex Tillerson pour ses services !  », C’est ce bref tweet du locataire de la maison qui a annoncé la fin des fonctions de Rex en tant que chef de la diplomatie du pays de l’Oncle Sam.

Le président Trump a par ailleurs annoncé que Gina Haspel deviendrait la nouvelle directrice de la CIA, la première femme choisie à ce poste.

La Maison Blanche justifie ce limogeage par la volonté du président d’avoir une nouvelle équipe au moment d’aborder des négociations historiques avec la Corée du Nord. Ce dernier a accepté la semaine dernière l’invitation du dirigeant Kim Jong Un à une rencontre d’ici fin mai, afin de discuter d’une dénucléarisation.

Interrogé sur les raisons de ce limogeage, le président lui-même évoque des désaccords de fond, en particulier sur le dossier nucléaire iranien.

« Nous nous entendions bien mais nous avions des désaccords », a-t-il lancé depuis les jardins de la Maison Blanche, en partance pour la Californie. « Quand vous regardez l’accord sur le nucléaire iranien, je pensais qu’il était horrible, il pensait qu’il était passable  ».

Dans le camp du désormais ancien Secrétaire d’Etat, on fait savoir que le président n’a pas prévenu le chef de la diplomatie de sa décision.

Steve Goldstein, un haut responsable de la diplomatie américaine déclare que « le secrétaire d’Etat n’a pas parlé avec le président ce matin et il ignore les raisons, mais il est reconnaissant d’avoir pu servir, et continue à penser que servir le public est une tâche noble qu’il ne faut pas regretter  ».

Valentin Youmanli MANO
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo fait son mea culpa

Chers Concitoyens et Chers Amis, Le 8 Juin 2015, en pleine préparation de la campagne pour l’élection du Président du Faso à laquelle j’étais candidat, j’accordais un entretien téléphonique au journal (...)

Présidentielle iranienne 2017 : Hassan Rohani réélu dès le premier tour pour 4 ans

Le président sortant de la République islamique d’Iran, Hassan Rohani gagne les élections au premier tour en obtenant la majorité avec 57 % des suffrages. Il faut dire qu’il a largement été réélu (...)

Corée du Nord et Corée du Sud : Au sommet inter-coréen de Panmunjeom, aucun détail ne sera négligé

La Corée du Sud met au point les tous derniers préparatifs sécuritaires et protocolaires avant le sommet historique, vendredi matin, entre Kim Jong-un et Moon Jae-in, les dirigeants Nord et (...)

Accord nucléaire : L’Iran conteste la légitimité du projet Trump-Macron

Le président iranien Hassan Rohani a contesté mercredi la légitimité d’un éventuel nouvel accord sur le nucléaire iranien, en réponse à des propos tenus la veille en ce sens par ses homologues français et (...)

Commentez