Gabon : Vol du générateur du musée de Libreville

Le générateur du Musée des arts et des traditions de Libreville du Gabon a été volé dans le vendredi 13 avril 2018. Pour l’instant, les autorités ignorent les coupables. Cet engin a été volé par des personnes non encore identifiées.

Le vol a été opéré hier au Musée des arts et des traditions de Libreville au Gabon. La triste nouvelle a été donnée par Alain Claude Bilie by Nze, ministre gabonais de la Communication, de l’Économie numérique, de la Culture, des Arts et traditions, chargé de l’Éducation populaire et de l’Instruction civique.

Il a tweeté sur sa page que : « à la suite du vol d’un générateur d‘énergie de 7 tonnes au Musée, je suis profondément outré qu’un tel acte ait été commis dans une enceinte protégée et sécurisée. Mes collègues de l’intérieur, de la justice et moi-même veillerons à ce que la lumière soit faite sur cet acte  ».

Selon des sources policières, une enquête a été ouverte pour rattraper les coupables afin de comprendre comment un engin aussi lourd a pu être emporté avec autant de facilité.

Le Musée des arts et traditions de Libreville, a été érigé en 1971 suite à une convention passée en 1960 entre le gouvernement gabonais et l’Office de la recherche scientifique et technique outre-mer (ORSTOM). L’institution chargea Herbert Pepper, ethnomusicologue, directeur de recherches de l’ORSTOM, de recueillir et d‘étudier les arts et traditions africaines en général et bantoues en particulier.

Alice Suglimanie THIOMBIANO
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Burkina : Une conférence internationale sur les MGF du 22 au 25 octobre

Le ministère de la femme a animé une conférence de presse ce vendredi 19 octobre 2018 à Ouagadougou. Cette conférence avait pour objectif d’annoncer la conférence internationale sur les mutilations (...)

MESSAGE DE MONSIEUR LE MINISTRE DE LA COMMUNICATION ET DES RELATIONS AVEC LE PARLEMENT, PORTE-PAROLE DU GOUVERNEMENT, A L’OCCASION DE LA JOURNEE NATIONALE DE LA LIBERTE DE PRESSE

Chers confrères, Acteurs et promoteurs de la liberté de la presse, Le 20 octobre 2018, le Burkina Faso commémore la journée nationale de la liberté de presse avec comme thème : « Terrorisme et accès (...)

Congo-mort de 13 jeunes : « ces jeunes avaient été torturés puis exécutés » (ONG)

Pour l’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH), les jeunes décédés dans la nuit du 22 au 23 juillet dans le commissariat de l’ancien Chantier de construction navale (CHACONA) au nord de (...)

Ethiopie : la police conclut au suicide du directeur de barrage de la Renaissance (média)

La police a conclu au suicide dans l’enquête sur la mort du directeur de projet controversé du grand barrage de la Renaissance, sur le Nil Bleu, ont annoncé vendredi les médias d’Etat éthiopiens. Le (...)

Commentez