Cameroun : Deux prostituées tranchent le sexe de leur client

Hervé, 40 ans, a rendu l’âme sur le chemin de l’hôpital après avoir eu le pénis sectionné par deux belles filles de nuit avec qui il venait d’avoir des rapports sexuels. Il avait refusé de régler sa facture de 50.000 francs CFA (76 euros ou 800 dirhams), il en a payé le prix fort. Récit.

Deux prostituées ont tranché le sexe de leur client parce que ce dernier aurait refusé de régler sa facture. Les faits se sont déroulés la semaine dernière à Douala, la métropole économique du Cameroun. Hervé, 40 ans et marié, emballe deux belles filles de nuit pour un aller-retour au septième ciel.

L’homme, des fantasmes plein la tête, voit là l’occasion d’assouvir ses désirs les plus inavoués. Les deux parties se mettent d’accord sur un prix : 50.000 francs CFA. Pour ce montant, les deux prostituées acceptent de se laisser prendre dans toutes les positions et de se soumettre au bon vouloir de leur client.

C’est à l’abri des regards, derrière les portes closes d’une auberge dans un des quartiers populaires de la ville, que se joue l’acte sexuel. Mais les choses se gâtent après. Hervé, repu, refuse pourtant de payer les 50.000 francs CFA promis, rapporte la radio nationale. L’homme se fait même menaçant, alors que ces partenaires sexuelles réclament leur dû, selon la même source.

Dans un acte de colère, les prostituées vont lui sectionner le pénis à l’aide d’une arme blanche et s’enfuir, le laissant dans un bain de sang. La victime sera découverte par un employé de l’auberge, alerté par la dispute dans la chambre qu’occupait le trio.

« J’avais suivi que les gens étaient en train de crier dans la chambre. Le monsieur criait qu’il devait appeler son grand frère qui est commissaire (de police, Ndlr). Quand j’ai pu forcer la porte, ces deux femmes ont fui. Je suis entré, j’ai trouvé l’homme couché, mourant. On avait coupé ses parties génitales. J’ai informé le responsable de l’auberge », témoigne Maxime.

Hervé est transporté de toute urgence à l’hôpital. Mais il n’y arrivera jamais puisqu’il rendra l’âme en cours de route. Les deux femmes, quant à elles, ont disparu dans la nature. Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur cette histoire qui fait jaser dans les chaumières.

Auteur : le360.ma
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Violences faites aux hommes : une Kényane aurait participé au dépeçage de son époux

La police kényane a arrêté ce lundi 8 octobre une femme dans la ville d’Eldoret. Elle est soupçonnée d’avoir participé au meurtre de son époux avant de le dépecer en menus morceaux. Une découverte qui a (...)

Australie : un homme et sa sœur ont 4 enfants ensemble après des années d’inceste

Un homme et sa sœur ont quatre enfants ensemble et sont issus d’une famille australienne de 40 personnes, incestueuses, où la plupart des enfants sont nés de personnes apparentés. Martha et Charlie (...)

Commentez