Corée du Nord et Corée du Sud : Au sommet inter-coréen de Panmunjeom, aucun détail ne sera négligé

La Corée du Sud met au point les tous derniers préparatifs sécuritaires et protocolaires avant le sommet historique, vendredi matin, entre Kim Jong-un et Moon Jae-in, les dirigeants Nord et Sud-coréens. La rencontre aura lieu sur la frontière ultra-militarisée qui sépare les deux Corées, dans un bâtiment situé côté sud, à quelques dizaines de mètres de la ligne de démarcation militaire.

Tout le protocole du sommet entre Kim Jong-un et Moon Jae-in est riche en symboles. Lors du dîner par exemple, Kim se verra offrir du « rösti  », un plat suisse, un clin d’œil à ses jeunes années passées dans la Confédération helvétique. Et les deux dirigeants dégusteront des nouilles froides de Pyongyang, ainsi qu’un dessert ayant la forme d’une péninsule réunifiée...

Ils devront aussi planter ensemble un pin, dans des terres venues de célèbres montagnes du Nord et du Sud. L’arbre sera arrosé d’eau provenant des fleuves qui traversent les deux capitales coréennes.

Toilettes personnelles
Kim Jong-un devrait apporter ses propres toilettes avec lui, car « ses excréments contiennent des informations sur son état de santé qui ne peuvent pas être laissés derrière lui  », révèle un ancien garde du corps nord-coréen, cité par le quotidien Washington Post.

Autre détail insolite : la zone où a lieu la rencontre est placée sous le commandement de l’armée américaine en Corée, laquelle assurera donc en théorie la sécurité de Kim Jong-un. Mais en pratique, aucun « GI » ne devrait se montrer sur les photos soigneusement préparées entre les deux dirigeants.

Refletafrique.net avec RFI

Dans la même rubrique

Tensions en mer d’Azov : appel au calme de l’ONU

Après les incidents survenus dimanche en mer d’Azov qui ont opposé les marines russes et ukrainiennes, le conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni en urgence à New York lundi soir. Kiev et Moscou avaient (...)

Au Rwanda, les opposants veulent un dialogue ; l’Afrique du Sud s’en mêle

L’opposition rwandaise en exil reste déterminée à obtenir un dialogue national après la modification de la Constitution et l‘élection du président Paul Kagame à un 3e mandat consécutif. Depuis juillet, (...)

France : Macron veut reprendre la main face à la fronde des « gilets jaunes »

Comment réagir face aux « gilets jaunes » ? Après un samedi certes moins mobilisateur qu’il y a sept jours, mais marqué par les violences parisiennes et la volonté de poursuivre le mouvement, le chef de (...)

Son départ, son avenir et les gilets jaunes : Hulot s’explique à la télé

Trois mois après sa démission fracassante du gouvernement, Nicolas Hulot était l’invité ce 22 novembre au soir de « L’émission politique » sur France 2. L’ex-ministre français de la Transition écologique (...)

Commentez