Corée du Nord et Corée du Sud : Au sommet inter-coréen de Panmunjeom, aucun détail ne sera négligé

La Corée du Sud met au point les tous derniers préparatifs sécuritaires et protocolaires avant le sommet historique, vendredi matin, entre Kim Jong-un et Moon Jae-in, les dirigeants Nord et Sud-coréens. La rencontre aura lieu sur la frontière ultra-militarisée qui sépare les deux Corées, dans un bâtiment situé côté sud, à quelques dizaines de mètres de la ligne de démarcation militaire.

Tout le protocole du sommet entre Kim Jong-un et Moon Jae-in est riche en symboles. Lors du dîner par exemple, Kim se verra offrir du « rösti  », un plat suisse, un clin d’œil à ses jeunes années passées dans la Confédération helvétique. Et les deux dirigeants dégusteront des nouilles froides de Pyongyang, ainsi qu’un dessert ayant la forme d’une péninsule réunifiée...

Ils devront aussi planter ensemble un pin, dans des terres venues de célèbres montagnes du Nord et du Sud. L’arbre sera arrosé d’eau provenant des fleuves qui traversent les deux capitales coréennes.

Toilettes personnelles
Kim Jong-un devrait apporter ses propres toilettes avec lui, car « ses excréments contiennent des informations sur son état de santé qui ne peuvent pas être laissés derrière lui  », révèle un ancien garde du corps nord-coréen, cité par le quotidien Washington Post.

Autre détail insolite : la zone où a lieu la rencontre est placée sous le commandement de l’armée américaine en Corée, laquelle assurera donc en théorie la sécurité de Kim Jong-un. Mais en pratique, aucun « GI » ne devrait se montrer sur les photos soigneusement préparées entre les deux dirigeants.

Refletafrique.net avec RFI

Dans la même rubrique

Mali : Ibrahim Boubacar Keïta officiellement réélu président de la République

Le président malien sortant Ibrahim Boubacar Keïta a été officiellement déclaré vainqueur de l‘élection présidentielle et entamera son deuxième mandat de cinq ans le 4 septembre, a annoncé lundi la cour (...)

Présidentielle Malgache : Le président annonce sa candidature pour un second mandat

Le président malgache Hery Rajaonarimampianina a annoncé ce vendredi 17 juillet 2018, qu’il allait briguer un deuxième mandat lors de la présidentielle prévue pour le 7 novembre et le 19 décembre en (...)

Au sommet des BRICS, le président chinois met en garde Washington

« L’unilatéralisme et le protectionnisme progressent et portent un coup sévère au multilatéralisme et au commerce multilatéral », a déclaré le président chinois Xi Jinping, au sommet des BRICS, à (...)

Affaire Benalla : Emmanuel Macron déclare être le seul responsable.

Alors qu’il ne s’est toujours pas exprimé publiquement depuis le début de l’affaire Benalla, Emmanuel Macron a pris la parole ce mardi 24 juillet 2018 devant des élus de la majorité LREM-MoDem et (...)

Commentez