RDC : Marche contre l’insécurité à Beni

Des habitants de Béni, au Nord-est de la République démocratique du Congo sont descendus dans les rues mercredi, à l’appel du mouvement citoyen la Lucha. Ils protestaient contre l’insécurité qui sévit dans leur région. Les populations de la région se disent lassées par ces violences en passe de devenir endémiques.

Le message est simple. Nous sommes fatigués par des tueries à Béni. Béni n’est pas une boucherie. Béni est une ville. La RDC ne peut jamais être un pays sans Béni, c’est pourquoi nous sommes en train de montrer à la face du monde, la communauté nationale et internationale que nous sommes fatigués des massacres. Nous devons retrouver la paix. Si nous jeunes, nous ne voulons pas prendre en charge cette situation, personne ne viendra sauver ce pays. Nous sommes dignes fils de ce pays et nous devons vraiment aider ce pays. C’est pourquoi nous devons nous mobiliser et nous sommes prêts pour agir “ a expliqué Clovis Mutshuva, militant de la Lucha.

Les manifestants devraient se rendre à la mairie de la localité. Mais leur marche a été dispersée par la police au moyen de gaz lacrymogène.

Quatre manifestants ont été blessés alors qu’environ quarante autres ont été interpellés. Une répression dénoncée par les organisateurs.

on n’a pas compris cette réaction robuste et barbare de la police devant les citoyens non armés. Devant des citoyens ayant que des papiers disant ce qu’ils pensent, la police fait malheureusement usage des gaz lacrymogènes et on a constaté des gaz lacrymogènes qui ont expiré depuis 2012 “ a declaré Steward Muhindo, militant de la Lucha.

Mercredi, au troisième jour de la grève contre l’insécurité décrétée par la société civile, Béni était une ville morte. La totalité des commerces ont gardé porte close.

Refletafrique.net avec Africanews

Dans la même rubrique

Système éducatif au Burkina : « Nous voulons sauver notre année scolaire », Dramane Sankara

Le comité exécutif de l’association des élèves du secondaire de Ouagadougou (AESO) a tenu une conférence de presse ce vendredi 18 janvier 2019 dans l’enceinte du lycée Bogodogo. Elle portait sur la (...)

Brexit : à Bruxelles, le scepticisme domine et les plans d’urgence se multiplient

Le Parlement britannique se prononcera le 29 janvier sur le « plan B » que va lui présenter la Première ministre Theresa May après le rejet massif de l’accord de Brexit qu’elle a négocié à Bruxelles. (...)

Somalie : au moins trois blessés suite à des tirs de mortier sur une base onusienne

La Somalie ne connaît décidément pas le repos. Ce mardi 1er janvier, au moment où le monde célébrait le nouvel An, des tirs de mortier ont été enregistrés à l’intérieur d’une base de l’ONU à Mogadiscio. (...)

RDC : les populations privées d’Internet

La suspension d’internet est devenue une mode en période électorale en Afrique et la RDC ne fait pas exception à la règle. Les populations ont été privées d’internet au lendemain des élections générales. (...)

Commentez