Ligue des champions : Liverpool rejoint le Real en finale en terrassant la Roma

Vainqueur 5-2 à l’aller, Liverpool est parvenu à tenir son avantage sur la pelouse de l’AS Roma en demi-finale retour de la Ligue des champions dans la soirée d’hier. Malgré une défaite 4-2, les Reds rejoignent le Real Madrid en finale le 26 mai prochain.

Liverpool, club époustouflant par ses attaques avec le trio Firminho, S. Mané et M. Salah depuis ce début de la Ligue, Roma ne pouvait être que malchanceux pendant cette confrontation de match retour des demi-finales. Cette fois, il n’y aura pas eu de "remontada". Battue 5-2 à Liverpool en demi-finale aller de la Ligue des champions il y a une semaine, l’AS Roma n’a pas réussi à renverser la vapeur malgré un ‘’Stadioolimpico’’ plein à craquer. Les Reds, toujours aussi intenables en attaque, se sont inclinés malgré une partie globalement maîtrisée (4-2, 7-6 en cumulé) à Rome, et disputeront ainsi leur première finale de C1 depuis 2007. Autant dire une éternité pour le quintuple vainqueur de la compétition.

Même si l’exploit était compliqué à aller chercher du côté de la Roma, les coéquipiers du capitaine De Rossi ne manqueront sûrement pas de ruminer leur début de rencontre totalement manqué, et logiquement sanctionné par des Reds réalistes. Avant même la dixième minute, sur une transmission de Nainggolan pas assez appuyée dans l’axe, Firminho le jeune attaquant brésilien s’est saisi du ballon, avant de servir Mané à l’entrée de la surface. En position idéale, le Sénégalais s’est pas fait prier pour ouvrir le score à la neuvième minute (0-1).

Et derrière, malgré une improbable égalisation – sur un but contre son camp de Milner, malchanceux sur un dégagement de Lovren (1-1, 15e) –, la Louve n’a jamais semblé en mesure de renverser la vapeur. Sur un corner venu de la gauche et mal dégagé par la défense italienne, Wijnaldum a même porté un coup presque fatal au suspense en doublant la mise de la tête (1-2, 26e). Un avantage que la Roma n’a pas réussi à résorber avant la pause, malgré une tentative d’El Shaarawy repoussée par le montant gauche de Karius (35e).Au retour des vestiaires, Liverpool a continué à gérer face à des Romains qui, eux, ont enfin enclenché la marche en avant. Dzeko, tout d’abord, a permis aux siens de recoller en trompant Karius à bout portant (2-2, 52e). Battu, le portier des Reds s’est ensuite illustré à deux reprises, en repoussant tout d’abord une tentative d’Ünder, entré en cours de jeu (59e), avant de sortir un ballon très dangereux d’El Shaarawy dans la surface (65e).Malgré un incroyable doublé de Nainggolan en fin de rencontre (3-2, 87e, puis 4-2, 90e+3), alors que Liberpool avait déjà la tête à Kiev. Le 26 mai prochain dans la capitale ukrainienne, Liverpool aura l’occasion d’ajouter un sixième titre européen à sa glorieuse histoire, face à l’impitoyable Real Madrid de C. Ronaldo.

Kouadio Jean Jaurès
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Football : Cristiano Ronaldo est le "Best Player 2017"

Un moment rempli de joie et de suspense pour la désignation du meilleur joueur 2017. Ils étaient nombreux les prétendants au titre de ’The Best’ 2017. Mais comme nous le savons tous, un seul devra le (...)

CAN 2017 - Le Ghana et le Cameroun s’affrontent pour une place en finale 19H GMT

Formation africaine la plus régulière ces dernières années, le Ghana espère se défaire du Cameroun pour retrouver la finale de la compétition. Pour s’offrir une chance de vaincre la malédiction d’un (...)

Football : Le FC Barcelone et le Real se sont neutralisés dans le clásico

Ce dimanche 06 mai, le Barça et le Real Madrid se sont neutralisés (2-2) lors du dernier clásico de la saison de Liga. Le Barça champion en titre depuis les années 30 de la Liga, a reçu la réponse de (...)

Football : Le légendaire milieu de terrain du FC Barcelone, Iniesta quitte le club en fin de saison

Le légendaire milieu de terrain du FC Barcelone Andres Iniesta, 33 ans, quittera le club catalan à la fin de la saison. Très ému, l’Espagnol en pleurs l’a annoncé vendredi 27 Avril 2018 lors d’une (...)

Commentez