Afrique du Sud : 254 ans de prison pour le violeur en série

Reconnu coupable de plusieurs cas de viols et de violences graves, un jeune Sud-Africain âgé de 26 ans a écopé de lourdes peines. Il s’agit de peines qui vont jusqu‘à deux siècles de réclusion.

À seulement 26 ans, Shadrack Xidada Chauke risque de finir ses jours en prison. A cet âge, le jeune Sud-Africain s’est illustré de fort mauvaise manière : viols en série, tentatives de meurtre, vol, enlèvement, agression… La liste est longue.

Ce mardi 15 mai 2018, lors du verdict de son procès prononcé à la Haute Cour du Sud Gauteng, il a écopé de 25 peines d’emprisonnement à vie pour 23 chefs de viols et deux tentatives de meurtre, auxquelles s’ajoutent 254 ans de prison supplémentaires pour tentative de meurtre, agression avec intention de causer des blessures graves, vol et enlèvement. Cette nouvelle a été accueillie par la police du district avec beaucoup de satisfaction.

Entre 2012 et 2014, en effet, l’accusé a donné du fil à retordre aux forces de sécurité dans les régions de Tembisa, Ivory Park et Kempton. Selon les rapports de la police, son modus operandi consistait à pénétrer par effraction dans les maisons des victimes et à les violer, souvent sous le regard impuissant de leurs partenaires. Quand ceux-ci tentaient de s’interposer, il les agressait.

Mais dès décembre 2015, Shadrack Xidada Chauke a été repéré par une de ses victimes de viol, trois mois après l’incident. Arrêté, l’accusé a été soumis à des tests médico-légaux qui l’ont lié à 17 autres cas précédemment reportés à la police.
Le capitaine Mavela Masondo s’est rejouit. Il a affirmé que, «  cette condamnation, aujourd’hui, contribuera grandement à encourager nos membres à continuer d’accorder la priorité aux enquêtes sur les cas de femmes, d’enfants et d’autres groupes vulnérables. Pour la police, arrêter un suspect est un succès. Mais une condamnation à la cour et plusieurs condamnations à perpétuité, c’est davantage de succès ».

Alice Suglimanie THIOMBIANO
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Burkina : 41 tonnes de farine impropre à la consommation saisie par l’ANLF

L’Autorité Nationale de Lutte contre la Fraude (ANLF) a saisi le 12 septembre 2018, une importante quantité de produit de grande consommation à Ouagadougou. Cette quantité de farine a été présentée à (...)

Mexique : une première ébauche du « mur Trump » sur 6 km de long

Les autorités américaines ont annoncé le début de la construction d’un mur le long de la frontière mexicaine ce samedi 22 septembre. Mais long de 6 km, ce mur ne sera construit que sur le long de la (...)

Congo-mort de 13 jeunes : « ces jeunes avaient été torturés puis exécutés » (ONG)

Pour l’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH), les jeunes décédés dans la nuit du 22 au 23 juillet dans le commissariat de l’ancien Chantier de construction navale (CHACONA) au nord de (...)

Ethiopie : la police conclut au suicide du directeur de barrage de la Renaissance (média)

La police a conclu au suicide dans l’enquête sur la mort du directeur de projet controversé du grand barrage de la Renaissance, sur le Nil Bleu, ont annoncé vendredi les médias d’Etat éthiopiens. Le (...)

Commentez