Venezuela : Quelques pays du groupe de Lima rappellent leurs ambassadeurs

Quelques heures après que Nicolas Maduro ait été réélu à la présidentielle, les pays membres du groupe de Lima créé en 2017, pour évoquer la controverse de sa réélection et aussila crise au Venezuela, ont fait rappeler leurs ambassadeurs ce 21 mai 2018.

Dans un communiqué publié ce Lundi, peu après la réélection de Nicolas Maduro à la tête du Venezuela, les pays membres du groupe de Lima, une organisation comprenant entre autres l’Argentine, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie et le Mexique, ont annoncé qu’ils ne « [reconnaissaient] pas la légitimité » du scrutin.

Ces pays, en majorité sud-américains, ont annoncé « l’abaissement du niveau de leurs relations diplomatiques avec le Venezuela [...] pour protester » contre un scrutin qu’ils jugent « non conforme aux normes internationales d’un processus électoral [...] transparent et démocratique ».Pendant les élections présidentielles, le président sortant Nicolas Maduro a remporté 67,7% des suffrages, le plaçant largement en tête devant son principal opposant, le militaire Henri Falcón, qui obtient quant à lui 21,2% des voix. Le scrutin s’est déroulé alors qu’une partie de l’opposition avait appelé au boycott. Henri Falcón, dont le programme comprend l’adoption du dollar américain par son pays a néanmoins voté.L’élection a été marquée par un fort taux d’abstention – environ 52%, le plus important depuis 1958. Selon le décompte officiel, le successeur d’Hugo Chavez a donc obtenu 5 823 728 suffrages sur 8 603 936 de votes.

Se réjouissant de sa large réélection, Nicolas Maduro a appelé au dialogue tous les Vénézuéliens, dont ses opposants. « Si l’empire ou les gouvernements d’extrême droite d’ [Amérique latine] souhaitent un jour parler dans un contexte de paix et de respect, je suis toujours ouvert au dialogue », a-t-il déclaré depuis le palais présidentiel de Miraflores.

Kouadio Jean-Jaurès
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Côte d’Ivoire : Locales 2018, le Gouvernement annonce 5 morts et entend sanctionner tous les acteurs qui seront pris dans le cadre de violation et de trouble à l’ordre public

Mercredi 17 Octobre 2018 Ce sont au total cinq personnes qui ont trouvé la mort lors des élections régionales et municipales du 13 octobre 2018. C’est le lourd bilan établi ce jour par le (...)

Libye : le maréchal Haftar reçu au Tchad par le président Déby

Le maréchal Khalifa Haftar, l’homme fort de l’est libyen, a été reçu mardi soir par le président tchadien Idriss Déby Itno à N’Djamena, a-t-on appris mercredi de source proche de la présidence tchadienne. (...)

« Erdogan Not Welcome » : manifestation à Berlin contre la visite du président turc

Le président turc Recep Tayyip Erdogan achève ce samedi 29 septembre une visite d’État de deux jours en Allemagne. Après des rencontres vendredi avec le président de la République Steinmeier et la (...)

Assemblée générale de l’ONU : affluence de chefs d’Etat malgré de grands absents

La 73e Assemblée générale des Nations unies s’ouvre ce mardi 25 septembre 2018 avec les prises de parole très attendues, notamment celles des présidents Trump, Macron et Rohani. Cette année, ils sont (...)

Commentez