Conférence sur la rationalisation du système de rémunération des agents publics au Burkina : « Il s’agira de trouver une solution définitive et durable aux revendications sociales des travailleurs »

Le premier ministre Burkinabè, Paul Kabah THIEBA a convoqué la presse Burkinabè afin de s’adresser à la population Burkinabè et particulièrement aux travailleurs de la fonction publique. Ce, à la veille de l’ouverture de la conférence des forces vives de la nation sur la rationalisation du système de rémunération des agents publics de l’Etat ce lundi 11 juin 2018 à Ouagadougou.

La rationalisation du système de rémunération des agents publics de l’Etat fait partie des préoccupations majeures du gouvernement THIEBA. C’est dans ce sens que le premier ministre Paul Kaba Thieba a rencontré les Hommes de médias ce 11 juin 2018 en vue de communiquer à propos de la conférence sur la rémunération des agents du public qui débutera le mardi 12 juin 2018 à Ouagadougou.

A l’entame de sa déclaration, le premier ministre a déclaré que la conférence du 12 juin 2018, est une première dans l’histoire politique Burkinabè ; car les autorités ont décidés de marquer un arrêt pour faire une introspection poussée sur l’avenir de la fonction publique. «  Il s’agira en substance de trouver une solution définitive et durable aux revendications sociales des travailleurs, qui au fil des mois sont en train de saper les fondamentaux de notre Etat et de notre vivre ensemble. »,a-t-il souligné.

« je souhaite que les débats puissent se tenir dans la sérénité sans idées préconçues afin de poser les bases d’une pérennité de notre fonction publique  » a déclaré le premier ministre Paul Kaba Thieba.

Il a également confirmé l’effectivité d’un secrétariat technique mis en place ayant conduit à des contributions enrichissantes pour la centralisation et l’exploitation. « Ce processus a abouti à l’élaboration d’un document consensuel de base qui servira de document de base pour les travaux en atelier qui s’ouvre demain ».A-t-il insisté.

Le chef du gouvernement a par ailleurs affirmé que l’objectif recherché est d’aboutir à une refondation du contrat social avec le travailleur de la fonction publique. «  Une refondation fondée sur les principes d’équité de soutenabilité budgétaire et de solidarité nationale », poursuit-il.

Il n’a pas manqué d’expliquer qu’un autre objectif majeur est d’aboutir à une masse salariale en cohérence avec les objectifs d’investissements dans le cadre du PNDS.
Avant de terminer son allocution le premier responsable du gouvernement a invité l’ensemble des forces vives de la nation à une participation active aux travaux pour l’élaboration du nouveau contrat social et pour l’avenir de la fonction publique Burkinabè.

Laetitia ZOUNDI
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

« Contrôle spécial ramadan » : Des cas de pratiques illicites de prix et saisi des produits périmés

Dans le cadre de la lutte contre la vie chère, et pour une maitrise des prix des produits de grande consommation en ce mois de ramadan, le ministère en charge du commerce à travers la Direction (...)

Kongoussi : NordGold inaugure sa 3e unité de production d’or

L’entreprise NordGold a inauguré ce jeudi, sa 3e usine qui devrait permettre à l’Etat burkinabè d’engranger 64 milliards de FCFA en dix ans et de créer 350 emplois directs. Le ministre de (...)

FORUM NATIONAL DE LA DIASPORA : UNE SATISFACTION POUR LES PARTICIPANTS

La cérémonie de clôture du forum national de la diaspora s’est déroulé sous le très haut patronage du président du Faso Rock Marc Christian Kaboré, le vendredi 13 juillet 2018 à Ouagadougou. Cette (...)

Conférence Internationale sur le PNDES : « Le PNDES est en route, en bonne voie »,Paul Kaba Thiéba

Ouvert le 9 juillet 2018 à Ouagadougou, la conférence internationale du PNDES qui a réuni les membres du gouvernement, les partenaires et les ONG et agences de développement, a pris fin ce mardi 10 (...)

Commentez