Burkina : Oumarou Hassan et Sadou Boukari Alou dans les mailles des FDS


Le ministère de la sécurité est bien décidé à ramener la sécurité pour la population. En effet, depuis la publication, il y a quelques jours, d’une liste de personnes recherchées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme certains sont déjà dans les mailles des FDS. Après l’arrestation du premier adjoint au maire de Koutoukou, le mercredi 20 juin 2018, l’on apprend maintenant que Oumarou Hassan dit Waran-Kessi et Sadou Boukari Alou dit Bonna sont tombés dans les filets des forces de sécurité.

Oumarou Hassan alias Waran-Kessi a été arrêté à Déou, dans la province de l’Oudalan (région du Sahel). Il figure sur la liste des 146 individus recherchés. Waran-Kessi est coursier au marché de bétail de Déou. Selon des sources sécuritaires, il serait un agent de renseignement au compte du groupe dirigé par Al Mansour Ag Alkassim, basé dans la région de Gao, au Mali.

Il serait également de mèche avec la bande armée de Hamadoun Boly et ses frères, réputée dans les attaques à main armée dans la région du Sahel. Il avait été identifié comme complice de l’enlèvement du vétérinaire Idrissa Ousseini dit Docteur Ben, au forage Christine, en mai 2017.

Selon des informations, depuis le début de la crise malienne en 2012, Waran-Kessi se charge d’écouler les bœufs appartenant aux terroristes maliens et burkinabè dans les marchés de Déou, Gorom-Gorom, Djibo (Sahel burkinabè) mais aussi dans des marchés au Mali et au Niger.

Un autre « wanted  » arrêté est Sadou Boukari Alou dit Bonna, conseiller municipal de Gandafabou. Il jouait le rôle de tuteur d’hommes armés et servait d’intermédiaire dans les négociations pour libérer des délinquants interpellés par les forces de sécurité.
Avec ces deux arrestations, qui s’ajoutent à celle du conseiller municipal de Koutougou dans la province du Soum, la sécurité reviendra dans le Sahel.

refletafrique.net

Dans la même rubrique

Reflet 7 : L’hebdomadaire récapitulatif de l’actualité

Bienvenue, une fois de plus chers internautes, lecteurs de Refletafrique.net. C’est encore un réel plaisir pour nous d’entamer cette nouvelle semaine avec l’hebdomadaire récapitulatif de l’actualité. (...)

Ethiopie : Les populations ne veulent pas de l’accord de paix avec l’Érythrée

Les habitants de la ville frontalière de Badme, dans le Nord de l‘Éthiopie, ont manifesté le lundi 11 juin 2018 contre la décision du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed de la restituer à l’Érythrée. (...)

Reflet 7 : L’hebdomadaire récapitulatif de l’actualité

Bonjour à toutes et à tous et bienvenus dans ce Reflet 7, l’hebdomadaire récapitulatif de l’actualité, riche de titres phares et brefs résumés. Bonne semaine à toute et à tous. Swaziland : Plainte (...)

Burkina : l’AJB veut comprendre les reformes du système économique et apporter sa contribution

L’Association des Journalistes du Burkina a organisé ce vendredi 13 juillet 2018 un panel sur les reformes du système économique. Avec pour thème, « les reformes dans le secteur de l’économie et des (...)

Commentez