« Le Kinkeliba », la plante qui sauve des vies

Le kinkeliba (Combretum micranthum) fait partie de la grande famille des combrétacées, qui forme le fond arbustif et arboré des forêts de savane. Le kinkeliba prend la forme d’un arbrisseau touffu pouvant atteindre 4 ou 5 mètres, quelquefois réuni en buisson, dont l’extrémité des branches est volubile. Les feuilles, courtement pétiolées, vert sombre, largement ovales, en pointe à l’extrémité, sont entières et coriaces. Les fleurs sont petites et blanches, groupées en épis. Le fruit est une samare à quatre ailes membraneuses de 1,5 cm de long sur 1,5 cm de large.


LES BIENFAITS DU KINKELIBA

- Il intervient dans le traitement du paludisme
- Il lutte contre l’obésité
- Il favorise la production de la bile par le foie et faciliter la digestion.
- Il facilite l’élimination des toxines dans l’organisme
- Il aide à accélérer le processus de cicatrisation.
- Il est efficace contre la constipation pendant le Jeûne de Ramadan

UTILISATIONS : (INFUSION-DECOCTION de feuilles de kinkeliba, TISANE DE SANTE et INFUSION MEDICINALE)
Pour obtenir une bonne « infusion ou the de kinkeliba » il faut maintenir les feuilles ou les sachets de feuilles brisées ou de poudre de feuilles dans de l’eau très chaude ou légèrement bouillante pendant 10 minutes, puis laisser infuser et refroidir 5 à 10 minutes. L’infusion prend une couleur rougeâtre à cause de son contenu en polyphénols.

EXEMPLE DE PROPORTION ET DE POSOLOGIE : 20 à 30g de feuilles par litre d’eau, une tasse 2 à 4 fois par jour, la première peut être prise, a jeun le matin.
On obtient ainsi une boisson un peu amère que l’on peut consommer comme une infusion de thé c’est à dire en absence de maladie, juste comme une boisson hygiénique, « une tisane pour rester en bonne santé  ».

L’association des substances phénoliques et des sels minéraux favorise à la fois un effet anti-oxydant au niveau cellulaire par piégeage des radicaux libres et un effet dépuratif de l’organisme en augmentant l’élimination urinaire et l’élimination hépatique ( flux de bile).

NB : On peut sucrer la tisane de kinkeliba mais pour conserver ses qualités médicinales il vaut mieux ne pas lui ajouter de lait à cause de son interaction avec les polyphénols.
Cette infusion-décoction de feuilles de kinkéliba est aussi très utile pour se soigner.

LE KINKELIBA POUR SOIGNER LES TROUBLES DIGESTIFS et HEPATIQUES
En cas d’insuffisance de sécrétion et d’excrétions de bile par le foie (difficulté à digérer les graisses, digestion lente, migraine digestive, constipation chronique, et même signes d’intestin irritable ou de colite muqueuse).
On peut associer au kinkéliba d’autres plantes actives sur le système hépato-biliaire par exemple les feuilles d’artichaut, de boldo, la racine de pissenlit, les feuilles et fleurs de romarin.

Chez les personnes qui souffrent de calculs biliaires (lithiase biliaire) l’action du kinkeliba peut être positive quand les calculs sont très petits MAIS ATTENTION ! IL PEUT Y AVOIR UN BLOCAGE DES VOIES BILIAIRES SI LE OU LES CALCULS SONT TROP GROS pour transiter par le canal cholédoque.

– EN PERIODE DE RAMADAN, cette infusion permet d’atténuer les effets digestifs liés au jeûne.
POUR ATTENUER LES SUITES D’UNE HEPATITE infectieuse virale ou d’une crise de paludisme.
POUR SOIGNER UNE DIARRHEE liée à une infection intestinale mais sans fièvre élevée.

– L’infusion de kinkéliba est traditionnellement utilisée pour favoriser un amaigrissement, mais, en pratique, cet effet n’est pas toujours obtenu.
MALADIES INFLAMMATOIRES, DIABETE, MALADIES CARDIO-VASCULAIRES
– EN CAS DE MALADIE INFLAMMATOIRE ET DOULOUREUSE :
douleurs rhumatismales ou liées à l’arthrose.

– EN CAS DE DIABETE MODERE DE TYPE 2 et en association avec un régime hypocalorique : cette pathologie liée à un alimentation trop riche et déséquilibrée se développe actuellement dans tous les pays y compris en Afrique où elle était rare.
Le kinkéliba fait baisser la glycémie (le taux de glucose sanguin) et permet d’atténuer les effets du diabète sur les reins ou le système cardio-vasculaire.

POUR PREVENIR ET RALENTIR LE DEVELOPPEMENT DES MALADIES CARDIO-VASCULAIRES liées au surpoids, à l’obésité, au diabète, ou plus simplement au vieillissement : artériosclérose, insuffisance coronaire (angine de poitrine), insuffisance vasculaire cérébrale, hypertension artérielle.

AUTRES PREPARATIONS DU KINKELIBA
Quelques herboristeries ou laboratoires français fournissent les feuilles de kinkeliba en vrac ou sous forme de teinture-mère, parfois diluée pour des préparations homéopathiques.

EXEMPLE DE POSOLOGIE de la teinture-mère : 50 gouttes 2 à 4 fois par jour.
Il est bien sur beaucoup plus facile de se procurer en Afrique des feuilles en vrac ou sous forme d’infusettes.
Certains distributeurs de plantes médicinales en Afrique de l’Ouest sont présents sur internet et peuvent fournir du kinkéliba à des personnes vivant en dehors de l’Afrique.

UTILISATIONS EXTERNES DE LA FEUILLES DE KINKELIBA
La décoction concentrée de feuilles de kinkéliba (50g par litre), en application deux fois par jour, peut servir pour nettoyer une plaie ou une brûlure et favoriser la cicatrisation.

En Afrique, on prépare un onguent en pulvérisant la racine sèche de kinkéliba et en la mélangeant à un corps gras, huile végétale (palme) ou beurre de karité.
Cette préparation anti-inflammatoire s’utilise sur les coups et meurtrissures, les entorses et en cas de douleurs musculaires.

CONTRE-INDICATIONS

L’utilisation de cette plante chez la femme enceinte, allaitant ou chez le jeune enfant est contre-indiquée.

Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Science : Combien de fois par jour cligne-t-on des yeux ?

C’est un acte que l’on fait quotidiennement, sans qu’on s’en aperçoive... et qui est bien plus utile qu’on ne le pense. Saurez-vous deviner combien de fois par jour on cligne des yeux ? C’est l’un (...)

Science/Jour du dépassement : l’humanité a déjà épuisé les ressources annuelles de la Terre

Le « Jour du dépassement » arrive encore un peu plus tôt cette année et tombe le 29 juillet 2019 : à cette date, l’humanité a déjà consommé les ressources que la nature peut renouveler en un an. Elle vit (...)

Facebook en pleine tourmente, les patrons d’Instagram claquent la porte

Les co-fondateurs et dirigeants d’Instagram, l’application de partage de photos détenue par Facebook, ont annoncé lundi soir leur démission en raison, selon la presse, d’une mésentente avec leur (...)

Médecine : Utilisation de la technologie numérique pour lutter contre le paludisme

Le paludisme est l’un des pires cauchemars de l’humanité, faisant des millions de morts dans le monde. En 2016, seulement, l’Organisation mondiale de la santé a déclaré que près de la moitié de la (...)

Commentez