Djibouti :Inauguration de la future plus grande zone franche du continent africain

Djibouti a inauguré ce jeudi 5 juillet 2018 ce qui doit devenir à terme la plus grande zone franche sur le continent africain. Elle est destinée à lui permettre de tirer pleinement profit de sa situation stratégique à l’entrée de la mer Rouge.

C’est un projet phare tel que présenté par le président du Djibouti, lors de l’inauguration de ce qui doit devenir à terme la plus grande zone franche de l’Afrique. «  La zone franche internationale de Djibouti est en cela un projet phare.
Il culmine un nombre important de réalisations d’infrastructures qui ont vu le jour ces dernières années et qui vont dans le sens du renforcement de la place de Djibouti dans le commerce et les échanges internationaux.
 » A déclaré Ismaïl Omar Guelleh, président djiboutien.

Une victoire pour l’Afrique, pour reprendre les termes de son homologue somalien Mohamed Abdullahi Mohamed “Farmajo”. Des propos auxquels ont fait écho les présidents soudanais Omar el-Béchir et Rwandais Paul Kagame.

«  Je voulais juste vous dire combien je suis heureux de me joindre à vous, Monsieur le Président, pour l’inauguration de cette installation très importante qui servira non seulement Djibouti, mais aussi la région plus large qu’est notre continent.  » A salué son homologue rwandais.

D’une durée de construction de 10 ans, le projet de 3,5 milliards de dollars devrait s‘étendre sur 4.800 hectares. Il vise à permettre à des sociétés étrangères d’installer des industries de transformation dans la zone franche, pour ajouter de la plus-value aux produits plutôt que simplement importer ou exporter des matières premières.

Ismaïl Omar Guelleh a précisé qu’ «  en l’occurrence l’impact économique attendu de la Zone France Internationale de Djibouti. C’est une contribution de 200 millions de dollars sur le produit intérieur brut, soit 11 % du PIB dans la phase pilote d’exploitation de 2,4 km2. Et une montée en puissance aux horizons 2035-2040. »

Situé le long d’une des voies maritimes les plus fréquentées au monde, entre océan Indien et canal de Suez, Djibouti a inauguré en 2017 trois nouveaux ports et une ligne ferroviaire le reliant à l’Éthiopie, dans le cadre de son projet visant à devenir la plateforme commerciale de la région.

Lui, qui accueille également la seule base militaire chinoise à l‘étranger, est situé le long de la route maritime censée permettre à la Chine de rejoindre l’Afrique et l’Europe par la mer de Chine et l’océan indien, ce, dans le cadre du projet de nouvelles routes de la Soie, connu sous le nom de “One belt, one Road” (“La ceinture et la route”).

refletafrique.net

Dans la même rubrique

« Contrôle spécial ramadan » : Des cas de pratiques illicites de prix et saisi des produits périmés

Dans le cadre de la lutte contre la vie chère, et pour une maitrise des prix des produits de grande consommation en ce mois de ramadan, le ministère en charge du commerce à travers la Direction (...)

Kongoussi : NordGold inaugure sa 3e unité de production d’or

L’entreprise NordGold a inauguré ce jeudi, sa 3e usine qui devrait permettre à l’Etat burkinabè d’engranger 64 milliards de FCFA en dix ans et de créer 350 emplois directs. Le ministre de (...)

Echanges commerciaux entre la côte d’ivoire et le Burkina Faso : 250 milliard en 2016

En marge du 7e traité d’amitié et de coopération cote d’ivoire Burkina Faso qui se tient actuellement à Yamoussoukro, un forum des hommes d’affaires des deux pays s’est tenu ce jeudi 26 juillet. Annoncé (...)

Liberia : George Weah en guerre contre l’inflation

Le président libérien George Weah a annoncé lundi un train de mesures monétaires et fiscales destinées à enrayer la chute du dollar libérien, qui cohabite avec le dollar américain, et lutter contre (...)

Commentez