Cameroun : Un commissaire de police tué dans le Sud-Ouest

Un commissaire de police a été tué le dimanche 8 juillet 2018 à Kumba, dans la région camerounaise du Sud-Ouest. Cette région est située dans la zone anglophone en proie à un conflit depuis fin 2017 entre l’armée et des séparatistes armés.

« Un commissaire de police a été froidement abattu dimanche à Kumba par des hommes armés suspectés d’être des sécessionnistes anglophones. Il prenait un verre près de chez lui lorsqu’ils l’ont tué », a indiqué une source de sécurité dans le Sud-Ouest. L’information a été confirmée par un habitant de Kumba.

Par ailleurs, les échanges de tirs ont repris mardi matin à Buea, capitale de la région du Sud-Ouest, selon des témoins.
Dans la matinée du lundi, des séparatistes armés avaient ouvert le feu sur les forces de sécurité à Buea, qui avaient riposté. Selon les sources sur place les combats avaient duré plusieurs heures.

C’est la première fois que des combats ont lieu dans des quartiers de la capitale du Sud-Ouest, quadrillée par un grand nombre de militaires depuis le début de la crise anglophone fin 2016 qui s’est muée fin 2017 en conflit armé.

Dans les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les combats sont devenus quasi quotidiens entre les forces de sécurité camerounaises et des hommes armés se réclamant de "forces de restauration" d’un Etat anglophone qui avait vu le jour sous mandat britannique entre 1922 et 1961.

Buea, était la capitale de cet Etat indépendant. Il a été depuis désignée par les séparatistes armés comme la future capitale de leur Etat anglophone revendiqué, l’"Ambazonie".
Selon le gouvernement, plus de 80 membres des forces de sécurité ont été tués depuis le début du conflit armé. Aucun bilan du côté séparatiste n’est disponible.
Selon l’ONU, quelque 160.000 personnes ont dû fuir leur logement à la suite des violences, et 34.000 se sont réfugiées au Nigeria, selon l’agence nigériane de gestion des urgences (Sema).

En dépit de ces violences en zone anglophone, une élection présidentielle est prévue le 7 octobre au Cameroun.

Alice Suglimanie THIOMBIANO
refletafrique.net

Dans la même rubrique

Nigeria : 4ème Forum annuel de l’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu annoncé pour le 25 octobre 2018

5 000 entrepreneurs seront accueillis à Lagos pour le plus grand rassemblement d’entrepreneurs en Afrique. La Fondation Tony Elumelu (TEF), la plus importante organisation philanthropique d’Afrique (...)

Burkina Faso : Une délégation du gouvernement en visite sur le site d’accueil des personnes vivant en rue de Somgandé.

Le premier ministre, accompagné de quelques membres du gouvernement sont allés toucher du doigt la stratégie de mise en œuvre des activités de retrait des personnes vivant en rue. C’était dans la (...)

Côte d’ivoire : Laurent Gbagbo demande à être acquitté de tout crime contre l’humanité

L’ex-président de la Côte d’Ivoire Laurent Gbagbo a exhorté les juges internationaux à prononcer son acquittement et à le libérer de prison, argumentant que le procureur n’a pas été en mesure de prouver (...)

RD Congo : Bemba retourne au Congo le 1er Aout

L’ex-chef de guerre congolais Jean-Pierre Bemba va faire son retour à Kinshasa le 1er août selon l’information donnée par son parti. Après avoir été acquitté par la Cour pénale internationale (CPI), son (...)

Commentez