Coupe du monde : Belgique et Angleterre se disputent une place sur le podium

La 3e place de la Coupe du monde 2018 se joue ce samedi à Saint-Pétersbourg. Une consolante qui oppose les perdants des demi-finales, la Belgique et l’Angleterre. Deux équipes motivées à l’idée de bien finir le tournoi, à défaut de s’être qualifiés pour la finale de dimanche, entre la France et la Croatie.

Qui se rappelle qu’il y a quatre ans les Pays-Bas avaient pris la troisième place du Mondial brésilien ? Pas grand monde, si ce n’est les Néerlandais eux-mêmes.
Sûr que la petite finale d’une Coupe du monde ne déchaîne pas les passions et le laisse pas une grande trace dans l’histoire.

Il n’empêche, les Anglais comme les Belges mettent un point d’honneur à finir le tournoi la tête haute.
Les Three Lions pour obtenir leur meilleur placement dans une Coupe du monde depuis leur sacre de 1966, les Diables rouges pour y décrocher leur meilleure place tout court. Ils n’ont jusqu’à présent pas fait mieux qu’une 4e place, en 1986, avec une défaite face à la France, lors de la petite finale.

Finir sur une victoire

Il est clairement plus valorisant de quitter une Coupe du monde sur une victoire, plutôt que sur deux défaites d’affilée. Encore faut-il avoir digéré, tant mentalement que physiquement, l’échec de la demi-finale. Pas évident lorsque l’on a perdu à chaque fois de justesse.

On peut donc s’attendre à avoir les onze de départ chamboulés ce samedi. Peut-être pas autant que le 18 juin, lorsque les Belges avaient battu les Anglais 1 à 0 pour leur dernier match de poule. La qualification déjà en poche, les deux sélectionneurs en avaient en effet profité pour mettre leurs titulaires au repos.

Cette fois donc, Harry Kane, devrait bien être là côté anglais, pour essayer de consolider sa place de meilleur buteur du tournoi. Cela tombe bien : la petite finale est traditionnellement prolifique, avec près de 4 buts de moyenne.

Refletafrique.net avec RFI

Dans la même rubrique

Contrôle antidopage : l’agence russe réintégrée par l’AMA après 3 ans de suspension

L’Agence mondiale antidopage (AMA) a décidé de réintégrer l’agence antidopage russe (Rusada), ce 20 septembre 2018 aux Seychelles, après trois années de suspension. En novembre 2015, la Rusada avait été (...)

A 51 ans, le président libérien George Weah rechausse les crampons

Le président du Liberia et ancienne légende du football George Weah a refoulé à 51 ans le terrain avec son équipe nationale lors d’un match amical lundi soir contre le Nigeria, seize ans après la fin (...)

Mondial 2018 : une équipe de France aux anges !

Loin de l’euphorie française qu’ils retrouveront dès lundi 16 juillet, les Tricolores et leur staff ont savouré ce deuxième titre à Moscou. « On est fier de rendre les Français heureux », a déclaré le (...)

Mondial-2018 : la Croatie qualifiée pour la finale

Au terme d’une demi-finale longtemps indécise, la Croatie est venue à bout de l’Angleterre en prolongations 2-1. Modric et ses coéquipiers ont ainsi gagné le droit de disputer le titre mondial face aux (...)

Commentez