Mondial 2018 : une équipe de France aux anges !

Loin de l’euphorie française qu’ils retrouveront dès lundi 16 juillet, les Tricolores et leur staff ont savouré ce deuxième titre à Moscou. « On est fier de rendre les Français heureux », a déclaré le jeune Kilian Mbappé, promis à un grand destin de footballeur. Didier Deschamps, le sélectionneur, parle lui d’une génération qui n’oubliera pas ce 15 juillet 2018.

« C’est la vie qu’on voulait. On est fier de rendre les Français heureux. On est conscient qu’on avait ce rôle-là aussi, on voit qu’ils oublient tous leurs problèmes. On joue pour ce genre de choses, j’ai toujours dit que je ne voulais pas être que de passage dans le foot ».

A quatre heures d’avion de Paris, le jeune attaquant français Kylian Mbappé résume en quelques phrases la joie des Bleus qui fêteront le titre jusqu’à très tard dans la nuit avant de rentrer dans la capitale.

« On va voir toute la ferveur du peuple français »

Au début de cette campagne russe, Paul Pogba disait que les Tricolores allaient « prendre les rênes de l’équipe de France ».

Et d’ajouter : « On va essayer d’être patron ». Sur la pelouse du stade Loujniki de Moscou, tous n’ont certes pas brillé dans cette finale face à la Croatie. Mais ce titre de champion du monde éclipsera certainement la bévue d’Hugo Lloris face à Mario Mandzukic.

« Quand on va rentrer en France, on va voir toute la ferveur du peuple français, cela va être quelque chose d’énorme, je n’attends que ça », raconte Benjamin Pavard, 22 ans, peu connu du public découvert par le public français après son but face à l’Argentine.

Pour Benjamin Mendy, de Manchester City, « c’est un truc de fou. C’est magnifique. Il y a beaucoup de joueurs qui en rêvent... C’est la plus belle coupe. Pendant quatre ans, elle restera à la maison ». Comme tout le groupe, il a déjà hâte de défiler sur les Champs-Elysées et d’imiter ses aînés de 1998.

« Ce soir, c’était l’apothéose »

« Le match, le terrain appartiennent aux joueurs. Ce soir, c’était l’apothéose, raconte Didier Deschamps. On partait de loin avec cette équipe jeune, même si certains avaient déjà un certain vécu. Etre sacrés champion du monde, c’est fabuleux pour eux. C’est ce que je leur ai dit. Ces 23 joueurs seront liés à vie avec ce qui s’est passé ce soir. »
Derrière lui, les joueurs crient : « Ceux qui n’ont pas cru en lui doivent le regretter ! »

« Tout ça vous donne envie d’aller encore plus loin », lâche Kylian Mbappé. Jusqu’au Qatar dans quatre années pour défendre le titre ? A 19 ans, le joueur du Paris Saint-Germain avait déjà impressionné la planète foot grâce à sa folle chevauchée (chronométrée à 32,4 km/h par la Fifa) pour offrir un penalty à Antoine Griezmann puis son doublé. Il peut encore continuer à rêver !

Avec RFI

Dans la même rubrique

Match Burkina contre Botswana : Les supporters Burkinabè prêts à ambiancer jusqu’au coup de sifflet final

En prélude au match de ce samedi opposant les étalons du Burkina Faso au Botswana, les supporters réuni au sein de l’union nationale des supporters des étalons(UNSE) sont en train de mettre les petits (...)

Eliminatoire CAN 2019 : Les étalons promettent de reprendre la première place à la Mauritanie

C’est ce samedi 13 octobre 2018 à 18h au stade du 4 Aout de Ouagadougou que les étalons du Burkina Faso vont croiser les crampons avec les zèbres du Botswana pour la 3e journée des éliminatoires de (...)

Coupe du monde : Belgique et Angleterre se disputent une place sur le podium

La 3e place de la Coupe du monde 2018 se joue ce samedi à Saint-Pétersbourg. Une consolante qui oppose les perdants des demi-finales, la Belgique et l’Angleterre. Deux équipes motivées à l’idée de (...)

Mondial-2018 : la Croatie qualifiée pour la finale

Au terme d’une demi-finale longtemps indécise, la Croatie est venue à bout de l’Angleterre en prolongations 2-1. Modric et ses coéquipiers ont ainsi gagné le droit de disputer le titre mondial face aux (...)

Commentez