Burkina Faso : préparatifs du 2e congrès ordinaire de l’Union pour le Progrès et le Changement

L’Union pour le Progrès et le Changement, UPC a animé une conférence de presse ce lundi 16 juillet 2018 à Ouagadougou. Cette conférence à été l’occasion d’échanger sur le contenu et le déroulement du 2e congrès ordinaire du parti.

L’Union pour le Changement et le Progrès UPC tiendra son 2e congrès ordinaire les 20 21 et le 22 juillet 2018 à Ouagadougou. A cet effet, les premiers responsables du parti ont tenu à faire le résumé du déroulement de l’évènement à la presse.

Selon le député Adama SOSSO, le 2e congrès ordinaire de l’UPC dont le thème est « UPC : stratégie pour une victoire éclatante en 2020, synonyme de paix, d’unité nationale, de sécurité et de prospérité », réunira environ 5000 congressistes.

« Ces congressistes seront issus des 45 provinces du Burkina et de la quinzaine de pays frères où les militants sont organisés en fédération. Pour lui, ce congrès permettra de discuter des thèmes importants pour la conquête du pouvoir lors des prochaines élections ». A-t-il ajouté.

Il a également affirmé que le congrès est une instance statutaire du parti ,et que celle-ci travaillera non seulement à renouveler la composition des organes dirigeants du parti, mais aussi et surtout à réfléchir sur d’autres stratégies idoines pouvant permettre à l’UPC de parvenir au pouvoir en 2020 afin de permettre au peuple burkinabè de vivre dans la paix la cohésion sociale la sécurité et la prospérité.

L’honorable a déclaré que cinq sous-thèmes seront traités en vue d’outiller les militants et militantes .Il s’agira premièrement de l’organisation, la structuration et l’administration du parti, ensuite les stratégies de recrutement de relais locaux, puis les stratégies de développement des partenariats et alliances et enfin le financement du parti.

Ce 2e congrès s’inscrit dans un contexte socio-politique difficile du fait de la grogne sociale et ses dérivées. A la question sur la participation de l’UPC RD au congrès le conférencier a affirmé que tous les maillants de l’UPC sont conviés sans exception à ce congrès et bénéficieront de la sécurité à l’occasion de l’évènement .

Le député sosso avant de terminer son propos a réaffirmé la détermination de son parti à apporter une alternance crédible suite aux multiples sacrifices ayant abouti à l’insurrection populaire d’octobre 2014.

Laetitia ZOUNDI
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Côte d’Ivoire : « Il n’est rien même dans son propre pays », Laurent Gbagbo

Laurent Gbagbo, ancien président ivoirien, reste fermement opposé au système de la françafrique. Dans un livre qu’il co-signe, à paraître ce jeudi 13 décembre, l’ex-dirigeant pointe ses homologues au (...)

Mort de Thomas Sankara : la France transmet un premier lot d’archives au Burkina

Le président français Emmanuel Macron avait promis de mettre à la disposition du Burkina Faso les documents d’archives dans le cadre de l’enquête sur la mort du président Thomas Sankara en 1987. (...)

Présidentielle 2020 : voici la stratégie de l’opposition

A la clôture du 2e congrès de l’Union pour le progrès et le changement UPC tenu le dimanche 22 juillet, Zéphirin Diabré s’est prononcé sur les critiques de son rapprochement avec l’ex-majorité le CDP et (...)

2e congrès ordinaire de l’UPC : Zeph reconduit à la tête de l’UPC

La cérémonie de clôture du 2e congrès de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) s’est déroulée hier dimanche dans l’après-midi au palais des sports de Ouaga 2000. Le docteur Zéphirin Diabré a été (...)

Commentez