Burkina Faso : « Le forum de la diaspora s’est bien déroulé malgré quelques insuffisances. », Paul Robert Tiendrebéogo

Il a eu lieu ce vendredi 20 juillet 2018 à Ouagadougou, la conférence presse du gouvernement. Le ministre de l’intégration africaine a fait le bilan moral du forum national de la diaspora tenu des 11 et 13 juillet dernier.

Le forum tenu les 11 et 13 juillet 2018 était une occasion pour le gouvernement de montrer à la diaspora qu’ils font partie du Burkina. En effet ce forum qui a coûté près de 300 millions, s’est tenu dans un contexte difficile selon le ministre de l’intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Paul Robert Tiendrebéogo, mais «  il a tenu toutes ses promesses  », a-t-il.

En ce qui concerne les participants, 350 personnes étaient attendus et selon le ministre, le forum a finalement « enregistré 480 dont 228 Burkinabè sur 205 attendus ». Il a aussi souligné que toutes les activités programmées ont été menées car il a eu « la pose de la première pierre de la cité de la diaspora, les panels qui ont porté sur la protection et la promotion des Burkinabè de l’extérieur d’une et d’autre part, la mobilisation et l’organisation de la diaspora pour le développement national. »
Pour l’obtention des habitations dans la cité de la diaspora, le ministre a affirmé que la cité n’est pas à tout le monde car c’est une cité standard. A en croire le ministre, tout membre de la diaspora aura droit à la cité. Il a assuré qu’il s’agit d’une « souscription  » pour permettre aux Burkinabè de la diaspora d’avoir un toit chez eux. Cette cité a en elle ,1000 villas constitués de F3, F4 et F5.

Le temps fort du forum, était le dialogue direct entre le président du Faso et la diaspora. Ce qui a permis aux représentants de la diaspora de faire part de leurs préoccupations directement au Chef de l’Etat qui a apporté les réponses idoines, selon le ministre. Pour permettre de suivre ces échanges depuis l’extérieur, ce dialogue a été ainsi retransmit en direct.

Au cours de ce forum, « nous avons distingué cinq Burkinabè que nous avons appelés «  Etalons de la Diaspora en guise de reconnaissance pour le symbole de réussite à l’extérieur qu’ils incarnent. », a déclaré M. Tiendrébéogo
Aux sorties de ce forum, trois recommandations ont été adoptées. Il s’agit notamment de la mise en place de réseaux professionnels des Burkinabè de l’extérieur, la mise en place d’un comité de suivi des recommandations du forum comprenant un représentant par zone des Burkinabè de l’extérieur et l’élaboration d’une politique nationale de la diaspora.

Alice Suglimanie THIOMBIANO
refletafrique.net

Dans la même rubrique

Mouloud 2018 : La communauté Ahmadiyya invite les fidèles à suivre l’exemple du prophète.

Les fidèles musulmans du Burkina Faso ont célébré dans la nuit du 19 au 20 novembre 2018 le Maouloud. Cette fête qui rappelle la naissance du prophète Mohamed est diversement célébrée dans tout le pays (...)

Le président du Faso face à la presse japonaise.

Le président du Faso a accordé dans la matinée de ce mardi, un entretien à la chaine de télévision publique japonaise, la NHK version française. Un entretien au cours duquel le chef de l’Etat a donné sa (...)

Burkina Faso : Un deuxième syndicat voit le jour dans la famille policière

Alliance de la Police Nationale, (APN), c’est le nom du nouveau syndicat » de la police. Ce jour 30 octobre 2018, au centre de presse Norbert Zongo, les membres du bureau exécutif de ce nouveau (...)

4e anniversaire de l’insurrection populaire au Burkina : Que retenir des 30,31 octobre ?

Ces 30, et 31 octobre marquent le 4e anniversaire, de l’insurrection populaire de 2014. Voici 4ans qu’un soulèvement populaire venait à bout d’un régime solidement installé depuis 1987. Après des (...)

Commentez