2e congrès ordinaire de l’UPC : Zeph reconduit à la tête de l’UPC

La cérémonie de clôture du 2e congrès de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) s’est déroulée hier dimanche dans l’après-midi au palais des sports de Ouaga 2000. Le docteur Zéphirin Diabré a été reconduit à la tête du parti par les congressistes.

«  UPC : stratégies pour une victoire éclatante en 2020, synonyme de paix, d’unité nationale, de sécurité et de prospérité  ». C’est sous ce thème que se sont déroulées les trois jours de congrès de l’UPC.

Le fait majeur de la clôture de ce 2e congrès ordinaire, est sans doute la désignation du docteur Zéphirin Diabré à la tête du parti. Il faut préciser que cette désignation ne fait pas d’office de Zéphirin le candidat du parti UPC pour l’élection présidentielle de 2020.

« Le moment venu si l’UPC dit je suis leur candidat j’irai au combat », a-t-il précisé. Pour lui, il est trop tôt pour qu’il se propose candidat pour 2020. «  Je n’ai pas besoin de dire ca aujourd’hui ». a-t-il déclaré.

Répondant à une question sur la candidature déjà déclarée du président Roch Marc Christian Kaboré, le président de l’UPC affirme que «  d’habitude les chefs d’Etat maintiennent le suspense jusqu’au bout. Je ne sais pas ce qui se passe dans son camp. En général quand un leader est trop pressé de le dire si longtemps à l’avance c’est comme si dans son camp il veut couper l’herbe sous le pieds des gens ».

Les travaux de ces 72 heures de congrès ont permis d’aboutir au renouvellement des instances et organes du parti. En attendant de tout finaliser, le bureau politique national sera composé de 230 à 240 membres, a informé l’actuel chef de fil de l’opposition politique.

On retient néanmoins que les postes de 1er et 2ième vice-président du parti sont occupés respectivement par Dénis Nikiéma et Adama Sosso, pendant que le poste de secrétaire général du parti revient à Rabi Yaméogo.

Joachim Yoda (collaborateur)

Dans la même rubrique

Candidature unique de l’opposition en RDC : Tshisekedi et Kamerhe reculent sous la pression de leur base

L’unité n’a même pas tenu 24 heures : deux poids lourds de l’opposition congolaise ont annoncé dès lundi qu’ils se retiraient de l’accord qu’ils avaient signé la veille pour désigner un candidat unique de (...)

Yémen : les loyalistes progressent à Hodeida, mais les rebelles résistent

La bataille de Hodeida se poursuit. Les forces loyalistes et la coalition commandée par l’Arabie saoudite tentent de reprendre cette importante ville portuaire aux rebelles houthis du Yémen. La (...)

Présidentielle 2020 : voici la stratégie de l’opposition

A la clôture du 2e congrès de l’Union pour le progrès et le changement UPC tenu le dimanche 22 juillet, Zéphirin Diabré s’est prononcé sur les critiques de son rapprochement avec l’ex-majorité le CDP et (...)

Burkina Faso : préparatifs du 2e congrès ordinaire de l’Union pour le Progrès et le Changement

L’Union pour le Progrès et le Changement, UPC a animé une conférence de presse ce lundi 16 juillet 2018 à Ouagadougou. Cette conférence à été l’occasion d’échanger sur le contenu et le déroulement du 2e (...)

Commentez