Eliminatoire CAN juniors : 11 ans après ils l’ont fait

C’était une ambiance hors du commun dans l’après-midi de ce lundi 23 juillet à l’aéroport international de Ouagadougou. Vuvuzela tambours et autres sifflets se faisaient entendre venant d’une multitude d’hommes rassemblés qui n’attendaient que la sortie des étalons juniors revenant de leur voyage de Libreville où ils ont arraché la qualification pour la CAN de leur catégorie qui va se jouer au Niger en 2019. Parmi ces personnes on note la présence du ministre des sports et des loisirs et les premiers responsables de la FBF.

Arrivé à la tête de fédération burkinabè de football en 2012, l’équipe du colonel Sita Sangaré avait fait de la relance des compétions de petites catégories l’une de ses priorités. Cet après-midi à l’aéroport international de Ouagadougou c’est un président visiblement ravi qui s’est adressé aux journalistes. Si pour lui cela est une grande joie, il faut par ailleurs avoir les pieds sur terre et continuer le travail déjà bien entamé
« Nous nous réjouissons que cela est pu se réaliser. Il faut continuer à travailler d’arrache-pied pour corriger les imperfections de l’équipe afin d’arriver de bon pied à Niamey  »

« Roch est fier des jeunes »
« Je suis venu traduire les sentiments de satisfaction de l’ensemble du gouvernement aux étalons juniors qui se sont brillamment qualifiés pour la CAN de leur catégorie. Nous avons fait un pas il reste un autre qu’il faut faire » a laissé entendre le ministre des sports Daouda Azoupiou
En tant que premier responsable du chef du département du sport, monsieur Azoupiou a annoncé aux joueurs et à l’encadrement que le président du Faso et le premier ministre ont été informés de leur qualification. Selon lui, le président de Faso s’est dit fier et a souhaité que l’accompagnement des jeunes étalons se poursuive.

Le ministre a par ailleurs, rassuré que conformément au souhait du chef de l’état et de concert avec l’équipe fédérale ainsi que l’encadrement des étalons juniors, un plan de préparation sera étudié en vue d’offrir de meilleures conditions de préparation à ces jeunes qui sont amenés à défendre le drapeau national au Niger.
En rappel depuis l’écurie des Charles Kabore et Alain Traoré au Congo Brazzaville en 2007, le Burkina Faso n’avait plus participé à une CAN des juniors. Cette CAN 2019 va se jouer à Niamey au Niger du 24 février au 10 mars. Et connaitra la participation, de nombreux supporters burkinabè.

Ibrahim Dianda
Alice Suglimanie THIOMBIANO
refletafrique.net

Dans la même rubrique

Sport football : Quelle attaque pour Paolo Duarte dimanche face à l’Angola ?

Les étalons du Burkina Faso jouent leur qualification pour la CAN Cameroun 2019 ce dimanche 18 novembre 2018, à Luanda face à l’équipe nationale d’Angola. Cet avant dernier match des éliminatoire (...)

La justice suisse suspend un haut magistrat enquêtant sur la Fifa

Le parquet suisse a indiqué ce vendredi avoir suspendu le procureur fédéral en charge des affaires économiques, Olivier Thormann, une décision prise en rapport "avec les enquêtes sur le football et la (...)

COUPE ALBERT BAMOGO en Basketball : MBC s’impose devant Tampouy Lakers

Après quelques années de suspension, la coupe Albert Bamogo en basketball a repris service cette année. Pour cette 11e édition ce sont au total 08 équipes qui ont pris part à cette compétition qui au (...)

Championnat national D1 au Burkina Faso : L’EFO tombe face au RCK (0-1)

L’Etoile filante de Ouagadougou a été battue ce dimanche 29 avril 2018 par le Rail club du Kadiogo sur le score d’un but à zéro (0-1). Ce match comptait pour la vingt-cinquième journée du Championnat (...)

Commentez