Echanges commerciaux entre la côte d’ivoire et le Burkina Faso : 250 milliard en 2016

En marge du 7e traité d’amitié et de coopération cote d’ivoire Burkina Faso qui se tient actuellement à Yamoussoukro, un forum des hommes d’affaires des deux pays s’est tenu ce jeudi 26 juillet. Annoncé comme l’une des innovations majeures de ce 7e TAC, ce forum a tenu toutes ses promesses au vu du nombre d’opérateurs économiques mobilisés et de la richesse des contacts.

«  Il est certain que les hommes d’affaires des deux pays n’ont pas attendu ce forum pour développer des initiatives entre eux » disait le ministre burkinabè en charge du commerce Harouna KABORE à l’ouverture de ce forum dans la capitale politique et administrative ivoirienne. Selon le ministre il appartient désormais aux acteurs politiques d’œuvrer à accompagner les acteurs du secteur privé ivoirien et burkinabè dans cet élan.

Harouna Kabore justifie du coup la pertinence de ce forum voulu par les deux chefs d’État, Alassane Dramane Ouattara et Roch Kabore. «  Sur cette terre hospitalière de Côte d’Ivoire, je voudrais signifier que le Burkina Faso est le 4e investisseur direct étranger en 2017, derrière le Liban, la France et le Royaume du Maroc », apprend le ministre Harouna Kabore.

Ce forum, qui enregistre la présence d’une centaine d’hommes et de femmes d’affaires burkinabè a en croire Mahamadi Savadogo dit KADAFI président de la chambre de commerce et d’industrie du Burkina est une occasion de mettre en évidence les réalités et les opportunités d’affaires des deux pays, de nouer des relations d’affaires entre les entreprises de la Côte d’Ivoire et du Burkina par des rencontres B2B, de favoriser la mise en place de projets structurants à vocation sous régionale pour le développement des secteurs privés ivoirien et burkinabè, et en enfin d’assurer une meilleure visibilité des deux chambres de commerce au bénéfice des acteurs du secteur privé ivoirien et burkinabè.

Cette rencontre s’est déroulée en présence des deux chefs de gouvernement (ivoirien et burkinabè) qui n’ont pas manqué de magnifier les efforts faits en matière d’échanges commerciaux en témoigne les chiffres qui relate que le volume des échanges commerciaux entre les deux pays ont été évalué à 250 milliards de F CFA en 2016.

Ibrahim DIANDA
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

USA : Donald Trump intensifie sa guerre commerciale contre la chine

Donald Trump poursuit son offensive contre la Chine. Il a annoncé ce lundi 17 septembre 2018, une nouvelle hausse de 10% des tarifs douaniers sur une liste de produits chinois représentant 200 (...)

Librairie par terre au Burkina : « c’est l’état qui est le plus grand perdant » Saibou Koanda le prince

A l’approche de la rentrée scolaire de chaque année, des vendeurs de manuels scolaires se signalent aux abords des rues et devants les boutiques. Selon le syndicat des libraires au Burkina, ce type (...)

Liberia : George Weah en guerre contre l’inflation

Le président libérien George Weah a annoncé lundi un train de mesures monétaires et fiscales destinées à enrayer la chute du dollar libérien, qui cohabite avec le dollar américain, et lutter contre (...)

Plus de reconnaissance pour Léo : UBA sacrée meilleure institution de banque numérique en Afrique

Le groupe panafricain de services financiers, United Bank for Africa Plc, vient d’ajouter à sa liste croissante de lauriers enviables en étant couronnée comme la meilleure banque en Afrique dans la (...)

Commentez