Zimbabwe : l’opposition veut investir Nelson Chamisa "président légitime" du pays

Le chef de l’opposition zimbabwéenne Nelson Chamisa, qui dénonce les conditions frauduleuses de la victoire du chef de l’Etat Emmerson Mnangagwa lors des récentes élections, veut se faire symboliquement investir samedi président "légitime" du pays.

"Le président (Chamisa) sera reconnu comme le président légitime du Zimbabwe par son parti et par le peuple, conformément aux résolutions du parti", a annoncé mardi à l’AFP son porte-parole Nkululeko Sibanda.

Au pouvoir depuis la chute de Robert Mugabe en novembre dernier, M. Mnangagwa, 75 ans, a été déclaré élu au premier tour de la présidentielle du 30 juillet avec 50,8% des suffrages.

Son principal rival, le chef du Mouvement pour un changement démocratique (MDC) Nelson Chamisa, a été crédité de 44,3%.

Arguant de fraudes et d’irrégularités, il a contesté les résultats devant la Cour constitutionnelle, qui a rejeté son recours faute de preuves et définitivement validé la victoire de M. Mnangagwa.

Même s’il a dit accepter la décision de la plus haute instance judiciaire du pays, M. Chamisa continue à se considérer comme le seul vainqueur des élections générales.
"Le parti va investir son gouvernement à l’occasion de son 19e anniversaire ce samedi (...) des résolutions seront votées pour reconnaître publiquement sa victoire", a insisté M. Sibanda.

"Un autre président a été mis en place par des moyens illégaux mais le peuple va investir le président Chamisa", a-t-il conclu.

L’ancien maître du pays Robert Mugabe avait accusé M. Mnangagwa, son ancien vice-président, de trahison pour avoir précipité sa chute et suggéré qu’il voterait pour M. Chamisa.

Mais la semaine dernière, il a reconnu publiquement sa victoire. "Mnangagwa est vainqueur", a-t-il dit alors qu’il participait à des obsèques, "on ne peut pas le nier".

AFP

Dans la même rubrique

Abou Dhabi : Roch Marc Christian Kaboré dans le vif de sa visite.

Dès son arrivée aux Émirats arabes unis, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré s’est entretenu avec le Prince héritier, Son Altesse Sheikh Mohamed Bin Zayed Al Nahyan, commandant en chef (...)

Politique : Le président de l’ADD, Moussa Traoré a rendu l’âme !

L’information est donnée par des membres du Bureau exécutif national du parti. Celui que la famille biologique, la famille politique, parents, amis et connaissances pleurent serait décédé suite à (...)

Au Cameroun, Biya refuse le dialogue avec Kamto

Un dialogue entre le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya et l’opposant Maurice Kamto ? Le ministre camerounais de la Communication René Sadi, invité sur RFI, n’a pas fait de détour autour de la (...)

Muhammadu Buhari réélu pour un second mandat à la tête du Nigeria

Muhammadu Buhari a été réélu président du Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique avec ses 190 millions d’habitants avec 56% de voix, selon les résultats communiqués par la commission électorale (INEC) (...)

Commentez