Burkina Faso : Le ministère de l’enseignement supérieur met fin à la souffrance des étudiants

Le ministère de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’innovation (MESRSI) a organisé une conférence de presse ce mercredi 12 septembre 2018 à Ouagadougou. Le but de cette conférence est de porter à la connaissance du public les nouvelles innovations au sein de l’Université, notamment le système d’inscription en ligne pour tous les étudiants.

« CAMPUSFASO », est un système informatique qui vient soulager la souffrance des étudiants. En effet, les étudiants n’ont plus besoin de se déplacer pour s’inscrire dans les Universités publiques du Burkina. Ce système présente des avantages aussi bien pour les étudiants et les parents d’élèves que pour l’administration universitaire et le ministère.

Notons que cette application informatique permettra de gérer tout le processus d’inscription au niveau national. Ainsi, CAMPUSFASO permettra de disposer d’un portail unique d’informations des étudiants, de réduire les distances, de gagner du temps et d’économiser car les bacheliers ne seront plus obligés de se rendre sur les campus pour les orientations et inscriptions. Au nombre des avantages de cette plateforme s’ajoute la facilitation de paiement des frais de scolarité dans la mesure où il peut être effectué partout au Burkina Faso.

En ce qui concerne l’administration universitaire et le ministère, « CAMPUSFASO » va leur permettre de disposer du répertoire complet des nouveaux bacheliers nationaux et de la diaspora désireux de s’inscrire au Burkina ; d’assurer plus d’équité pour les demandeurs, les fausses déclarations pouvant être détectées sur la plateforme déjà renseignée sur les résultats du bac ; en dehors de ce qui a été cité plus haut, ce système va permettre à l’administration d’avoir une visibilité sur le taux d’orientation et le nombre d’étudiants au niveau national et aussi de disposer de statistique fiable en temps réel sur les étudiants.

Selon Dr Rasmané Kaboré, Directeur de l’assurance qualité de l’enseignement supérieur à la Direction générale de l’enseignement supérieur, les orientations, les inscriptions et l’identification de façon unique des étudiants dans les universités au Burkina Faso constituent un enjeu majeur pour la gouvernance académique. Pour lui, face à cette situation, le MESRSI a jugé nécessaire d’avoir cette application informatique qui va soulager un tant soit peu tout le monde.

Pour la réussite de cette innovation, des mesures sont prises, à savoir des répondants de premier niveau dans toutes les 13 régions du Burkina et aussi une vidéo sur YouTube qui explique comment s’inscrire en ligne. Aussi, la date d’ouverture de la plateforme d’inscription en ligne est fixée pour le 21 septembre jusqu’au 07 octobre 2018. Soulignons que l’inscription en ligne se fait en trois étapes à savoir, la création de compte étapes, le dépôt de dossiers et enfin effectivité du paiement. Mais pour avoir accès à ce processus, l’étudiant doit disposer obligatoirement d’une adresse électronique (gmail.com) et d’un numéro de téléphone.

Pour ce qui est des anciens bacheliers, ce système ne les concerne pas pour l’instant. Ils restent dans l’ancien système c’est-à-dire se présenter avec des documents physiques. Dr Kaboré n’a pas manqué de demander l’accompagnement des journalistes en matière de sensibilisation de toutes les catégories sociales de la population.

Kouadio KAMA (stagiaire),
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Technologie : Voici les 10 villes les plus high-tech du monde

Les innovations technologiques se multiplient dans le monde entier. Certaines villes se modernisent de façon extrême. Voici les 10 villes les plus high-tech. Au fil des années, les villes se (...)

La Côte d’Ivoire anticipe la production de caoutchouc

La Côte d’Ivoire entend multiplier par 2,5 sa production de caoutchouc d’ici les cinq prochaines années. Le premier producteur africain de Caoutchouc ambitionne d’atteindre les 2 millions de tonnes de (...)

Commentez