Burkina Faso : La SONABHY dément la Rumeur sur une pénurie de carburant demain 03 octobre

Des messages circulent depuis quelques heures sur les réseaux sociaux annonçant un mouvement des transporteurs et invitant les populations à se ravitailler en produits pétroliers. Dans le communiqué de presse ci-après, la Société nationale burkinabè d’hydrocarbures (SONABHY) rassure que les activités de ses dépôts se déroulent normalement.

Communiqué de presse
Des rumeurs font état de la reprise imminente d’une éventuelle grève des transporteurs et chauffeurs routiers dans les heures qui suivent sur les réseaux sociaux, créant une situation de psychose au sein de la population, se traduisant par une ruée vers les stations d’essence.
Le Ministère des Transports, de la Mobilité Urbaine et de la Sécurité Routière par la présente, tient à démentir cette rumeur. Il précise que l’approvisionnement du pays en carburant et en produits divers ne serait nullement interrompu par qui que ce soit. Le trafic demeura fluide sur tous les corridors et la SONABHY continuera à approvisionner les hydrocarbures de toute nature. La population est invitée à la sérénité et à vaquer à ses occupations.

DCPM/MTMUSR

Dans la même rubrique

RDC : L’EI revendique deux attaques dans l’est du pays

Le groupe État islamique a revendiqué une nouvelle attaque jeudi dans l’est de la RDC à travers son canal officiel. En général, les attaques de ce genre dans le territoire de Beni sont attribuées aux (...)

Centrafrique : 34 personnes tuées dans une attaque.

La Centrafrique serait-elle en train de renouer avec la violence ? Ce mercredi 22 mai, un massacre a été perpétré dans trois villages dans la zone de Paoua. Depuis la signature des accords de paix (...)

Attaque gendarmerie Kongoussi/Burkina : trois victimes collatérales

La gendarmerie de Kongoussi a été attaquée ce mercredi 06 février 2019 par des assaillants. Une femme qui était sur le point d’accoucher et son accompagnant ont été mortellement atteints lors de ladite (...)

Burkina Faso : L’état d’urgence décrété dans les zones fortement attaquées.

Réuni en conseil de ministres extraordinaire ce lundi 31 décembre 2018, le conseil de ministre a décidé de décréter l’état d’urgence dans certaines régions du pays. Cette décision fait suites aux (...)

Commentez