Qui est Louise Mushikiwabo ?

Louise Mushikiwabo est une femme politique rwandaise. Ministre de l’Information puis des Affaires étrangères du Rwanda de 2009 à 2018, elle vient d’être élue le 12 Octobre dernier au poste de secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie.

Louise Mushikiwabo est née à Kigali en 1961 dans une famille tutsie ; elle est la cadette d’une famille de neuf enfants. En 1981, elle entreprend des études d’anglais à l’université nationale du Rwanda à Butare1, où elle obtient son diplôme en 1984.

Elle quitte en 1990 le Rwanda pour les États-Unis où elle fait des études d’interprétariat. Cet exil lui sauve sans doute la vie car la plupart des membres de sa famille sont victimes du génocide en 1994, notamment son frère, Lando Ndasingwa , figure de l’opposition libérale rwandaise.

En 2006, Louise Mushikiwabo écrit "Rwanda means the universe : a native’s memoir of blood and bloodliness", un écrit semi-autobiographique évoquant notamment le sort funeste de certains membres de sa famille lors du génocide.

Carrière politique au Rwanda
Trilingue (kynyarwanda-français-anglais), mariée à un Américain, elle travaille comme traductrice aux États-Unis. Elle travaille en Tunisie, comme directrice de la communication de la Banque africaine de développement puis rentre au Rwanda, où elle est nommée ministre de l’Information par Paul Kagame, dont elle est proche, sans jamais avoir rejoint le Front patriotique rwandais. Elle est ensuite ministre des Affaires étrangères de décembre 2009 à octobre 2018.

Louise Mushikiwabo est connue pour son franc-parler. Lors du précédent sommet de l’OIF en novembre 2014 à Dakar, elle avait vivement critiqué l’attitude jugée "très inélégante" du président français François Hollande.
Celui-ci avait mis en garde "les dirigeants qui voudraient s’accrocher au pouvoir à tout prix".

"Je trouve ça gênant qu’un président qui est avec ses pairs, ici, au sommet de la Francophonie ne vienne pas discuter avec eux, mais dicter ce qui devrait se passer dans leur pays", avait alors dénoncé Louise Mushikiwabo.

Secrétariat général de l’Organisation internationale de la francophonie
En 2018, Louise Mushikiwabo se porte candidate à la fonction de secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) lors du XVIIe sommet de la Francophonie qui se tient en octobre à Erevan en Arménie. Elle fait figure de favorite, bien que la perspective de son élection suscite des critiques de deux ordres : d’une part, le Rwanda suscite des réserves en matière de défense des droits fondamentaux de ses citoyens, d’autre part, ce pays « s’illustre peu dans la défense de la langue française », notamment en mettant fin à l’enseignement du français dans les écoles et en adoptant l’anglais comme langue nationale.

Elle est élue à cette fonction de secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), le 12 octobre 2018 pour un mandat de 4 ans et prendra ses fonctions en janvier 2019.

Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Qui est Norbert Toé, le nouveau Vice-Gouverneur burkinabè ?

Nommé Vice-Gouverneur de la BCEAO le 21 septembre 2018 par le Conseil des ministres de l’UMOA, Norbert Toé, qui prendra ses fonctions dans quelques semaines, remplacera à ce poste M. Jean-Baptiste (...)

Qui est Juliette Bonkoungou ???

Mariée depuis 37 ans, Juliette Bonkoungou née Yameogo est une mère de trois enfants et maintenant grand-mère de deux petits enfants. Mariée à un médecin Juliette apparait comme l’une des personnalités (...)

Commentez