La Chine ne manipule pas sa monnaie, selon un rapport du Trésor américain

L’administration américaine a reconnu une fois de plus dans un rapport mercredi que la Chine n’était pas coupable de sous-évaluer le yuan pour doper ses exportations, même si le président Donald Trump l’a affirmé à plusieurs reprises.

Dans un rapport du Trésor sur les devises, remis deux fois par an au Congrès, Washington indique qu’"aucun grand pays partenaire" n’a manipulé sa monnaie en 2018 et que les interventions directes de la banque centrale chinoise ont été "limitées".

Le ministère américain déplore toutefois un manque de transparence dans la politique des changes chinoise et place six pays sous surveillance : la Chine, l’Allemagne, l’Inde, le Japon, la Corée du Sud et la Suisse.

Dans la même rubrique

Colombie : le président Duque enterre le dialogue de paix avec l’ELN

Le président colombien Ivan Duque a enterré vendredi le dialogue de paix avec l’ELN, en réactivant les mandats d’arrêts visant les négociateurs de la guérilla, au lendemain de l’attentat meurtrier (...)

Des allégations contre Trump et son ex-avocat sont "inexactes" (procureur Mueller)

Le bureau du procureur Robert Mueller a indiqué vendredi soir que des allégations publiées la veille par le site d’information BuzzFeed News concernant l’ancien avocat personnel du président Donald (...)

Commentez