Comores : l’armée reprend la Médina de Mutsamudu

Les forces comoriennes ont pris le contrôle de la médina de Mutsamudu, capitale de l‘île d’Anjouan, dans laquelle des rebelles opposés au président Azali Assoumani étaient retranchés depuis six jours.

Les habitants étaient satisfaits de la prise de contrôle par l’armée, qui s’est produite sans coup de feu.
On pouvait constater samedi, la présence de nombreux militaires dans la vieille ville et l’absence de rebelle armés qui faisaient la loi dans les rues.

“Donc vous êtes dans l’enceinte du port, il n’y a pas de… ce sont tous des gens qui travaillent depuis toujours. Le corps militaire que vous voyez ici, ce sont les gendarmes qui sont là tout le temps” explique Mohamed Houmadi, Directeur technique du port de Mutsamudu

Selon le ministre de l’Education, Mahamoud Salim Hafi, qui mène depuis vendredi les négociations avec les rebelles, les opposants au nombre estimé d’une quarantaine, n’avaient toujours pas remis leurs armes samedi matin malgré l’offre d’impunité en échange du désarmement faite vendredi par le gouvernement.

Le climat politique s’est dégradé aux Comores depuis le référendum constitutionnel du 30 juillet dernier qui a renforcé les pouvoirs du président Azali Assoumani, l’autorisant à brigué deux mandats successifs au lieu d’un.

Africanews

Dans la même rubrique

ONU : La population mondiale atteindra 9,7 milliards d’habitants en 2050.

La population mondiale devrait augmenter de 2 milliards au cours des 30 prochaines années, passant ainsi de 7,7 milliards à 9,7 milliards d’habitants en 2050, selon un rapport des Nations Unies (...)

Burkina : Des déplacés de Tongomayel se réfugient à Manga

Après avoir subi des exactions et des menaces de morts de la part de groupes terroristes à Tongomayel dans la province du Soum, 54 personnes issues d‘une même famille ont pris le chemin de la région (...)

Burundi : trois écolières écrouées pour avoir gribouillé la photo du président

Au Burundi, on ne blague pas avec la photo ou l’image du président. Trois écolières de la province de Kirundi, dans le nord-est du Burundi ont été arrêtées la semaine dernière pour des gribouillages sur (...)

Cameroun : l’opposition annule des manifestations prévues samedi

Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), parti de l’opposant Maurice Kamto arrêté lundi, a décidé d’annuler des manifestations prévues samedi dans plusieurs villes du pays pour réclamer sa (...)

Commentez