Comores : l’armée reprend la Médina de Mutsamudu

Les forces comoriennes ont pris le contrôle de la médina de Mutsamudu, capitale de l‘île d’Anjouan, dans laquelle des rebelles opposés au président Azali Assoumani étaient retranchés depuis six jours.

Les habitants étaient satisfaits de la prise de contrôle par l’armée, qui s’est produite sans coup de feu.
On pouvait constater samedi, la présence de nombreux militaires dans la vieille ville et l’absence de rebelle armés qui faisaient la loi dans les rues.

“Donc vous êtes dans l’enceinte du port, il n’y a pas de… ce sont tous des gens qui travaillent depuis toujours. Le corps militaire que vous voyez ici, ce sont les gendarmes qui sont là tout le temps” explique Mohamed Houmadi, Directeur technique du port de Mutsamudu

Selon le ministre de l’Education, Mahamoud Salim Hafi, qui mène depuis vendredi les négociations avec les rebelles, les opposants au nombre estimé d’une quarantaine, n’avaient toujours pas remis leurs armes samedi matin malgré l’offre d’impunité en échange du désarmement faite vendredi par le gouvernement.

Le climat politique s’est dégradé aux Comores depuis le référendum constitutionnel du 30 juillet dernier qui a renforcé les pouvoirs du président Azali Assoumani, l’autorisant à brigué deux mandats successifs au lieu d’un.

Africanews

Dans la même rubrique

Moyen-Orient : Nouvelle nuit de violences à Gaza et dans le sud d’Israël

L’armée israélienne a bombardé le siège d’Al-Aqsa TV, la chaîne du mouvement islamiste Hamas, situé à Gaza, le 12 novembre 2018. Nouvelle poussée de violence dans la bande de Gaza. Lors d’hostilités (...)

Procès de Gbagbo à la CPI : une "déformation de l’histoire" selon ses avocats qui réclament l’acquittement

La défense de Laurent Gbagbo a plaidé lundi devant la Cour pénale internationale (CPI) l’acquittement de l’ex-président ivoirien des crimes contre l’humanité dont il est accusé, dans un procès qui repose (...)

Gabon : Ali Bongo se remet de son malaise

La présidence du Gabon a annoncé dimanche que le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba était “en phase de recouvrement de la plénitude de ses facultés physiques”. Le président Bongo, âgé de 59 ans, a été (...)

Journalistes de RFI tués au Mali en 2013 : des proches demandent l’audition de François Hollande

Des proches des journalistes de Radio France internationale (RFI) assassinés au Mali en 2013 demandent aux juges français en charge de l’enquête d’entendre comme témoin l’ancien président français (...)

Commentez